Lancement à Marseille du dispositif « Elles codent » par la Wild Code School

Actualités
Lancement à Marseille du dispositif  « Elles codent » par la Wild Code School
24 Juillet 2018 / Big data / Data centers, Logiciel / Conseil / SSII, Microélectronique / IOT

Une initiative pour inciter les femmes à se former au métier de développeur web

"Elles codent" à Marseille, un soutien à la formation des femmes dans le domaine du numérique

Arrivée à Marseille il y a tout juste quelques mois, la Wild Code School prépare sa rentrée avec une première session de formation pour devenir développeur web. 5 mois durant lesquels toute personne motivée peut apprendre les rudiments du métier et réaliser un projet professionnel pour obtenir l’équivalent d’un Bac+2 reconnu et homologué par l’Etat.

Si la Wild Code School s’est donnée comme ambition d’être accessible à tous (demandeur d’emploi, professionnel indépendant, salarié en reconversion, …), son objectif est aussi de favoriser la parité car peu de femmes travaillent aujourd’hui dans le domaine du numérique en France (33%).

Le lancement du dispositif « Elles codent » vise à contrer cette tendance. En 2017 à Paris, une première édition a permis à 30 femmes de se former gratuitement. En 2018, c’est au sein du campus marseillais que cette offre a été proposée à une dizaine de candidates.

Un coup de pouce salutaire pour favoriser la représentation des femmes dans ces métiers d’avenir qui constituent d’importants viviers d’emploi nouveaux.

A propos de Wild Code School

Créée en 2014 par Anna Stépanoff et Romain Cœur, Wild Code School est une école nouvelle génération de développeur web. Le concept repose sur une formation intensive de 5 mois qui allie apprentissage en ligne et formation en présentiel. Une approche à la fois agile et collaborative grâce à sa plateforme pédagogique Odyssey, aux nombreuses mises en pratiques lors d’ateliers et dojos et la réalisation de projets dont un « projet client » qui sera réalisé pour une entreprise partenaire de l’école. 

La 1ère école ouverte à La Loupe, petite commune en Eure-et-Loir, rencontre vite le succès. D’autres écoles voient ensuite le jour en France : Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Toulouse, Strasbourg, Reims, Orléans, Biarritz … et même une en Europe à Bruxelles.

La Wild Code School à Marseille accueillera sa première session de Wilders en septembre 2018 au sein du PAT.IO, lieu numérique en centre-ville dans le quartier historique de la Vieille Charité.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION