L’imagerie marseillaise magnétise Multiwave Technologies

success story
L’imagerie marseillaise magnétise Multiwave Technologies
Panos Antonakakis, co-fondateur de Multiwave Technologies et président de Multiwave Innovation et Elodie Georget, ingénieur Antenne chez Multiwave Innovation.
07 Mai 2017 / Biotechnologie, Générale, Implantez vous en provence, Technologies Médicales

L’entreprise axe ses travaux sur la conception d’antennes IRM ultra haut champ (UHC)

Le choix de l’entreprise Multiwave Technologies d’ouvrir une filiale R&D à Marseille n’est pas le fruit du hasard. Sa collaboration étroite avec l’Institut Fresnel sur la recherche en IRM et la décision du Centre de Résonance Magnétique Biologique et Médicale (CRMBM, Aix-Marseille Université-CNRS) de la Timone de se doter d’un scanner IRM de 7 teslas, deuxième appareil de ce type en France, ont incité cette société suisse à s’implanter sur le territoire. Multiwave Innovation a été créé en août 2016 au sein de l’Hôtel Technoptic de Château Gombert. Son président, Panos Antonakakis, souhaite conquérir le marché national et international sur le segment des antennes1 IRM dernière génération. Cet équipement contribuera à l’amélioration du diagnostic des maladies neurologiques par une analyse plus fine de la structure interne du cerveau.
 
Fondée en août 2016 à Marseille, Multiwave Innovation fait partie du groupe Multiwave Technologies SA, société genevoise spécialiste de la technologie des métamatériaux2.
Multiwave Innovation qui bénéficie de logiciels spécialement conçus par Multiwave Technologies axe ses travaux sur la conception d’antennes IRM ultra haut champ (UHC) avec pour ambition d’occuper un marché encore en friche dans l’Hexagone. « Il s’agit d’un secteur à fort potentiel. Nous sommes les premiers constructeurs d’antenne IRM en France et naturellement premier constructeur d’antennes IRM UHC », explique Panos Antonakakis, co-fondateur de Multiwave Technologies et président de la jeune filiale Multiwave Innovation. «Nous possédons une licence exclusive d’un brevet déposé par le CEA-Neurospin et l’Institut Fresnel et avons également signé un contrat de co-maturation avec la SATT Sud-Est et l’Institut Fresnel. Aujourd’hui, les antennes UHC sur le marché ne sont pas à la hauteur des demandes règlementaires. Or, grâce à notre expertise dans les métamatériaux, nous souhaitons proposer un prototype d’antenne clinique capable de répondre à la fois à la législation actuelle en matière d’IRM et aux besoins des patients pour une détection plus précoce des tumeurs» explique Panos Antonakakis.

Multiwave Innovation entend faire bouger les lignes. «Notre ambition est d’optimiser les résolutions des images issues des futures machines IRM 7 teslas (UHF) en corrigeant l’inhomogénéité du signal radiofréquence (RF) et en réglant au plus juste le débit d’absorption spécifique (DAS)», précise Elodie Georget, Ingénieur Antenne et première employée de Multiwave Innovation.

Une équipe bientôt de dix ingénieurs

L’équipe de Multiwave Innovation devrait très rapidement s’étoffer pour passer de deux à dix ingénieurs d’ici fin 2017. «Le fait que Marseille dispose d’un laboratoire de recherche en IRM UHC constitue un atout pour attirer de nouveaux candidats», souligne Elodie Georget.
«La France possède deux IRM de 7 teslas, un à Saclay, en région parisienne, et un à Marseille depuis peu. Nous avions le choix de nous installer dans l’une de ces deux villes», explique Panos Antonakakis avouant ne pas avoir hésité longtemps entre Paris et Marseille. «J’apprécie la qualité de vie. La chaleur des gens de cette ville portuaire me rappelle Athènes, ma ville natale», avoue le dirigeant de 38 ans.

Un prototype en 2018 et des perspectives de diversification

Multiwave Innovation table sur l’achèvement d’un prototype en 2018. Dans un premier temps, l’entreprise commercialisera des antennes précliniques avec pour prévision un chiffre d’affaires de 500 000 € à l’issue l’exercice 2017. Pour cela, elle souhaite travailler étroitement avec le Centre de Résonance Magnétique Biologique et Médicale (CRMBM) de la Timone, un des seuls centres au monde à avoir développé des protocoles d’exploration IRM de différents noyaux d’atome.

Multiwave Innovation bénéficie des fonds issus du FIMP (Fonds d'Innovation Marseille Provence) et a déposé un dossier de financement auprès du Partenariat Régional de l’Innovation de BpiFrance. L’entreprise compte également sur l’appui de Provence Promotion pour les démarches de recrutement et les modalités pratiques d’installation de ses ingénieurs sur le territoire.

Impliquée dans le programme européen M-Cube coordonné par l’Aix-Marseille Université, Multiwave Innovation mise une fois encore sur la collaboration scientifique pour dépasser les limites de l’imagerie clinique actuelle. Ce projet d’antenne IRM UHC adaptée au corps entier bénéficie d’une subvention de 3,9 M€ de l’Union Européenne sur quatre ans dans le cadre du programme Horizon 2020.

Pour la métropole d’Aix-Marseille Provence, les compétences de Multiwave Innovation constituent un atout pour faire avancer la recherche dans l’imagerie médicale. D’autres applications liées aux métamatériaux pourraient intervenir à moyen terme. Provence Promotion lui propose d’explorer de nouvelles pistes dans les domaines de l’énergie, la chimie ou l’aéronautique.

1. Une antenne IRM permet de transmettre les données sur un organe pour une visualisation en imagerie médicale
2. Les métamatériaux sont issus d’une structuration géométrique d’un matériau ordinaire. Grâce à cette nouvelle structuration, le matériau initial acquiert des propriétés électromagnétiques qui permettent de mieux guider et focaliser les ondes.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION