Comment Eqosphere veut limiter le gaspillage en Provence

success story
Comment Eqosphere veut limiter le gaspillage en Provence
Xavier Corval, président fondateur de l’entreprise Eqosphere
30 Juin 2017 / Développez votre entreprise
Eqosphere a inauguré son centre de Prospectives RSE national à Marseille


La réduction du gaspillage est son credo depuis 2012. L’entreprise parisienne Eqosphere accompagne les entreprises privées et les organismes publics dans la mise en œuvre de leur stratégie de diminution du gaspillage alimentaire et non alimentaire. En février 2017, Eqosphere a inauguré son centre de Prospectives RSE national à Marseille. Xavier Corval, président fondateur de l’entreprise, souligne le rôle clé joué par les équipes de Provence Promotion. Très rapidement, ce quadra s’est retrouvé immergé dans l’écosystème local, un gain de temps appréciable, facilitant son implantation et son développement. Le choix de cette ville du sud s’imposait presque naturellement à la fois pour son dynamisme et pour ses enjeux sociétaux.

12 milliards d’euros par an… Le poids économique du gaspillage alimentaire est colossal en France. Pas étonnant que l’entreprise sociale Eqosphere, pionnière, ait pris à bras le corps ce sujet en apportant des solutions concrètes dès sa création en 2012.
Son président fondateur, Xavier Corval, rapporteur du comité de pilotage ministériel de lutte contre le gaspillage alimentaire, a participé à la conception du Pacte national visant à réduire de moitié le gaspillage dans l’Hexagone d’ici 2025.

« Nous concevons des dispositifs adaptés à chaque acteur pour réduire le gaspillage et optimiser la revalorisation des produits alimentaires et non alimentaires invendus ou invendables dans leur 1er circuit de commercialisation. Avec une double expertise stratégique et opérationnelle, nous accompagnons les entreprises dans leur démarche de RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) et de réduction des coûts » explique Xavier Corval.

La phase de diagnostic permet d’identifier et de qualifier les « futurs ex-déchets » puis Eqosphere émet des préconisations sur les process et délivre aux collaborateurs une formation conventionnée, financée par les OPCA (*) pour « insuffler une culture anti gaspi. A l’issue de cette phase, l’équipe opérationnelle d’Eqosphere prend en charge l’orientation des produits vers les acteurs de la solidarité et les filières de réemploi et de recyclage.  « Nous contribuons ainsi à réduire les volumes de déchets de 10 à 15% » souligne Xavier Corval.

Eqosphere collabore avec les collectivités locales sur des objectifs territoriaux de réduction des déchets et d'économie circulaire et des organismes publics (EPA, EPIC..) font appel à son expertise.

Eqosphere Prospectives RSE a choisi Marseille

Pour aller encore plus loin auprès d’une plus grande diversité d’acteurs, améliorer la gestion des flux et des réseaux « smart » de la revalorisation, notamment auprès des associations de solidarité locales et nationales, Eqosphere Prospectives RSE, société civile d’études et de recherche, s’est établie dans le 7e arrondissement de Marseille en février 2017.

"J’ai choisi la région PACA au regard des enjeux territoriaux
sur la réduction du gaspillage et parce ce que j’aime cette ville.
Elle me donne de l’énergie."
 

« J’ai choisi la région PACA au regard des enjeux territoriaux sur la réduction du gaspillage et parce ce que j’aime cette ville. Elle me donne de l’énergie. A Marseille, les gens ont plaisir à être ensemble. Dans cette ville bouillonnante, il y a moins de formalisme. Ce relationnel particulier suscite une forme de créativité », explique le président. Familialement attaché à la Sarthe angevine, l’homme est un féru de randonnée dans le massif des Calanques et de footing sur la Corniche, les yeux plongés dans la Méditerranée.  

Lauréat du Réseau Entreprendre, Eqosphere s’est donc très rapidement acclimatée à la Provence et a bénéficié des conseils avisés de Provence Promotion. « Les équipes m’ont tout de suite orienté vers les réseaux, les cercles et les manifestations pertinentes à mon activité. J’ai gagné beaucoup de temps en bénéficiant d’une cartographie des écosystèmes. Actuellement, Provence Promotion m’accompagne en identifiant de nouvelles relations d’affaires et présente les différents outils de financement car nous sommes à la fois dans la R&D et l’opérationnel », détaille Xavier Corval qui mise sur des leviers privés et publics.

L’entreprise s’appuie sur les outils numériques pour augmenter la réactivité avec par exemple la création d’une application mobile utilisée par les Traiteurs pour signaler leur surplus à la fin d’un événement et les faire orienter vers la bonne filière de revalorisation.

Au forum national RESET le 22 juin à Marseille, Veolia Méditerranée et Eqosphere ont signé une convention territoriale de partenariat visant à lier systématiquement les services de réduction du gaspillage d’Eqosphere à l’offre de traitement des déchets de Veolia.

« En région Paca, nous avons un objectif mobilisateur des collectivités locales et des acteurs privés : les capacités d’enfouissement des déchets seront saturées en 2020. » souligne Xavier Corval.

L’ambition de l’entreprise est de créer deux emplois à Marseille tous les trois mois à partir de la rentrée en faisant notamment d’Eqosphere Prospectives RSE un « hub » d’innovations et de collaborations pluri-acteurs en Méditerranée.

 (*) Organismes paritaires collecteurs agréés.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION