Asquini MGP-NEXTEAM Group prend son envol au Technoparc des Florides

success story
Asquini MGP-NEXTEAM Group prend son envol au Technoparc des Florides
Ludovic Asquini, Pdg du groupe NEXTEAM
16 Mai 2017 / Aéronautique, Implantez

L’entreprise entrevoit de nouveaux potentiels de croissance

Spécialisée dans la réalisation de pièces et d'ensembles mécaniques, la société marmandaise Asquini MGP du groupe NEXTEAM a ouvert en 2011 un bureau d'études à Vitrolles. Cette implantation répond à un double dessein : se rapprocher de son client Airbus Helicopters à Marignane tout en lui proposant une approche globale allant de la définition du projet à la conception du produit. La démarche collaborative et multifilières, insufflée dès l'origine du projet Henri-Fabre, a incité Asquini MGP à déménager son bureau d'études sur la zone des Florides en 2014. Depuis, les partenariats et les travaux de recherche se multiplient aussi bien avec les Pme du territoire qu'avec le campus des Arts et Métiers d'Aix-en-Provence. Le chiffre d'affaires progresse de plus de 10% par an !

Originaire du Sud-Ouest, Asquini MGP a parié en 2011 sur la métropole Aix-Marseille Provence. « L’usinage des pièces métalliques constitue notre cœur de métier. Nous avions l’ambition de développer un bureau d’études en amont et de miser sur la proximité avec Airbus Helicopters pour lui offrir plus de services », indique Ludovic Asquini, Pdg du groupe NEXTEAM. Ce fournisseur de rang 1 pour les grands donneurs d’ordres de l’aéronautique et du spatial, installé à l’origine à Vitrolles, a choisi de déménager trois ans plus tard sur la zone des Florides de Marignane.

"Le technocentre des Florides nous semblait le lieu idéal pour se développer et nouer des synergies"

Provence Promotion a épaulé l’entreprise pour trouver des infrastructures « mixtes » alliant à la fois un espace bureaux de 200 m² mais aussi 1 000 m² d’ateliers pour mettre en œuvre des moyens expérimentaux et/ou industriels.

« Le technocentre des Florides nous semblait le lieu idéal pour se développer et nouer des synergies », ajoute Ludovic Asquini. Le groupe qu'il dirige emploie 760 salariés pour un chiffre d’affaires 2017 de 160 M€. Cette installation s’est révélée riche à plusieurs niveaux comme l’explique Dr Cédric Lopez - Responsable du Bureau d’Etudes Asquini MGP qui dirige le site : « Grâce à la R&D et au prototypage, nous proposons désormais une intégration complète depuis la conception jusqu’à la production, tout en conservant une forte réactivité ».

Cette approche globale a conduit à la conception et à la fabrication d’une potence de treuil destinée au H160, dernier né du programme d’Airbus Helicopters. Asquini MGP ne se contente plus d’être l’usineur du constructeur européen. L’entreprise développe depuis quelques mois une collaboration avec des Pme installées sur le pourtour de l’Etang de Berre (MPEB et Méca13).

Collaboration avec SuperOx et passerelles avec les Arts et Métiers

La proximité avec les entreprises adhérentes et les équipes de Team Henri Fabre constitue également une courroie d’entraînement.

Ainsi, par l’entremise de Provence Promotion, Asquini MGP et la société russe SuperOx ont noué une collaboration. Entre le spécialiste de la supraconduction et le concepteur d’ensembles mécaniques, le courant passe plutôt bien. « Notre partenariat permet à SuperOx de se reposer sur la capacité d’intégration d’Asquini MGP et, à l’inverse, nous bénéficions de leur soutien pour pénétrer le marché russe. Nous intégrons leur technologie », ajoute Cédric Lopez. SuperOx a même choisi d’être hébergée dans le bâtiment d’Asquini MGP pour sa première implantation européenne. Outre la complémentarité des savoir-faire, l’entreprise entrevoit de nouveaux potentiels de croissance en misant également sur l’Énergie et le Naval, deux autres filières phares du territoire. Le bureau d’études Asquini MGP aspire non seulement à apporter une assistance technique aux industriels mais souhaite également s’imposer dans la conception et le développement en amont. Raison pour laquelle fin 2016, l’entreprise a signé un accord avec l’École des Arts et Métiers d’Aix-en-Provence. Un doctorant effectue sa thèse sur le développement d’ensembles dynamiques, des arbres de transmission destinés à des clients de l’aéronautique et du spatial. Une partie des essais sera réalisée dans l’atelier du campus.

Asquini MGP se félicite de sa présence sur le sol provençal. En six ans elle a étoffé ses effectifs et compte sept salariés. Elle a également accru son chiffre d‘affaires avec une croissance annuelle de plus de 10%.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION