Avec l’Usine Extraordinaire, Marseille devient le fleuron de l’industrie française

Actualités
Avec l’Usine Extraordinaire, Marseille devient le fleuron de l’industrie française
La halle de l'Usine Extraordinaire sur l'esplanade du J4 à Marseille
21 Novembre 2019 / Aéronautique, Eco-Industries, Energies, ITER

Au même moment, se sont tenus le conseil national de l'Industrie et le Forum de l'Industrie

Du 14 au 16 novembre 2019, la ville de Marseille a été choisie pour être l’ambassadrice de l’industrie française. Professionnels aguerris, industriels de renom, patrons de PMI, s’y sont retrouvés à l’occasion de trois événements majeurs : l’Usine Extraordinaire sur le J4, le conseil national de l’industrie présidé par le premier ministre et la quatrième édition du Forum de l’Industrie portée par les industriels locaux.

Le choix de la cité phocéenne récompense la mobilisation de l’industrie provençale dans toutes ses composantes. La décision du premier ministre de tenir simultanément dans la Cité phocéenne le Conseil national de l’Industrie conforte les ambitions de ce secteur.  « L’industrie est une chance pour la France. Nous voulions que la préparation des politiques publiques se tienne ici pour rappeler qu’il s’agit d’une réalité essentielle à Marseille », souligne Édouard Philippe.

En effet, l’industrie pétrochimique, sidérurgique est installée historiquement sur le pourtour de l’Étang de Berre. Elle côtoie non loin de là l’aéronautique avec Airbus Helicopters et son armada de sous-traitants et deux autres fleurons de l’industrie : le nucléaire et le naval.

 « Au printemps dernier, les organisateurs souhaitaient délocaliser l’Usine Extraordinaire en Province. Ils ont suggéré Marseille car nous organisons depuis quatre ans le Forum de l’Industrie. Le trait d’union avec la jeunesse nous a semblé opportun », explique Jacques Thierry Monti, délégué régional Provence-Alpes-Côte d’Azur d’EDF.

Attirer les jeunes dans l’industrie et susciter des vocations

L’Usine Extraordinaire, opération initiée l’an passée à Paris par les industriels eux-mêmes, nourrit l’ambition de changer l’image de l’usine auprès de la jeunesse et de susciter des vocations. Pour cette deuxième édition, les organisateurs que sont les fédérations nationales de l’industrie et les grands groupes industriels (Sanofi, EDF, Michelin…) ont choisi Marseille compte tenu du poids significatif et de la diversité de ce secteur en Provence.

« Cette édition est une formidable réussite que nous devons bien sûr avant tout aux 126 partenaires de l’Usine Extraordinaire, dont 73 entreprises industrielles, qui ont fait preuve d’une mobilisation exceptionnelle. L’enthousiasme des milliers de jeunes devant l’expérience des techniciens et ingénieurs qu’ils ont pu rencontrer, leur émerveillement devant les objets manufacturés, engins, machines et robots qu’ils ont manipulés, leur engouement au contact de toutes les expériences proposées... constituent notre plus belle récompense », commente Bernard Bigot, président de l’Usine Extraordinaire Marseille 2019 et directeur général ITER Organization.

Au total, plus de 20 000 personnes ont poussé les portes de l’Usine Extraordinaire sur l’esplanade du J4 à Marseille.

Les compétences à l’affiche du Forum de l’Industrie

Depuis quatre ans déjà l’UIMM Méditerranée met l’industrie sous les feux de la rampe en organisant le Forum de l’Industrie à Marseille. Cette année, grâce à la l’Usine Extraordinaire l’événement a rassemblé près de 500 industriels au MuCem mais aussi des jeunes en formation au sein de grandes écoles (CNAM, Kedge Business School, CFAI Istres, Polytech Marseille). A l’occasion de la conférence plénière, ils ont interrogé les industriels sur les compétences nécessaires pour trouver un emploi dans une industrie qui se digitalise.

Pour Thierry Chaumont, président de l’UIMM Alpes-Méditerranée, vice-président de l’édition 2019 de l’Usine Extraordinaire : « Tous les acteurs de l’industrie du territoire ont démontré qu’ensemble ils sont capables de mener des projets hors du commun.  Ces événements ont indiscutablement changé l’image de l’industrie pour des milliers de personnes et très vraisemblablement suscité des centaines de vocations auprès de ces jeunes repartis avec des étoiles plein les yeux ». 

Silhouette
PROVENCE PROMOTION