Avec "Théodora", le futur des lieux de travail se concrétise à Marseille

Actualités
Avec
Theodora, futur smart quartier à Marseille - Perspective ©aer studio
04 Février 2021 / Big data / Data centers, Smart City

Un projet hybride et emblématique, réponse à un véritable enjeu sociétal

Aux avant-postes de la transformation digitale, Kevin Polizzi, directeur de la division BtoB d’Iliad / Jaguar Network, anticipe les évolutions de l’entreprise dans sa relation avec ses collaborateurs : favoriser le bien-être au travail, résoudre les problèmes de mobilité, concilier vie professionnelle et personnelle, garantir la connectivité, mettre la nature au centre du jeu tout en favorisant la porosité et l’ouverture sur le territoire. L’ambitieux projet immobilier Théodora sortira de terre en 2024. Il répondra à ces enjeux plus que jamais d’actualité avec la crise sanitaire.

Le 2 février 2021, Kevin Polizzi, directeur général de Jaguar Network, opérateur cloud et télécom du groupe Illiad à 75%, a présenté l’avancement de Théodora, un hub d’innovation qui verra le jour en 2024 à Marseille et contribuera à la création de 3 000 nouveaux emplois.

Ce programme immobilier de 35 000 m2, qu’il porte via sa holding Unitel, représente un investissement de 100 M€.

Le site qui anticipe la réversibilité des bâtiments sur le long terme grâce à des techniques de construction innovantes comprendra sept immeubles bâtis sur 1,6 ha. Théodora coche toutes les cases de la transformation en cours de l’entreprise, accélérée par la crise sanitaire. "Nous créons un écosystème pour offrir un parcours de vie intégral pour se former, travailler, entreprendre et se loger", annonce Kevin Polizzi.

Un écosystème numérique ouvert aux salariés et aux entrepreneurs

Théodora regroupera des bureaux (à 70%), des logements avec des loyers modérés, un bâtiment dédié à la cyber sécurité, une salle de sport connectée, des restaurants ouverts aux riverains. Sur place, seront également proposées des offres de coworking et de coliving qui connaissent un engouement sans précédent.

Le campus urbain Théodora jouxte l’Ecocité. Portée par Euroméditerranée, elle expérimente les usages de la ville de demain. La deuxième phase de ce vaste programme national d’aménagement transformera l’actuelle gare du Canet en Parc des Aygalades où sera exhumé le ruisseau qui serpentera le long des bâtiments de Théodora. Au bord de ce ruisseau, des gradins voués à favoriser les échanges et propices à la tenue de manifestations évènementielles pour les entreprises ou associations du territoire.

Le projet qui accorde une grande place au retour de la nature en ville vise entre autres à animer le quartier. « Les lumières ne s’éteindront pas, passé 18 heures », prévient Kevin Polizzi. Une offre de formation sera également proposée. Axée sur les nouveaux métiers de l’industrie numérique (technicien de câble 5G, maintenance des data centers), elle sera complémentaire à l’offre existante, dont celle de La Plateforme (codeurs, développeurs, spécialiste de IA ou de la cyber-sécurité).

Avec l’arrivée du câble sous-marin PEACE, Marseille se hissera du neuvième au cinquième rang mondial des hubs numériques. Installé à proximité de ces câbles, Théodora offrira de l’internet haut débit à très haute disponibilité et sera connecté à des bâtiments satellites qui seront construits aux extrémités de la métropole (Aubagne, Istres et Aix-en-Provence). Objectif réél ? Limiter le trajet domicile travail des collaborateurs à 20 minutes. En leur donnant les clés de la mobilité, le patron de Jaguar Network entend les fidéliser, contribuer à développer un écosystème numérique complet en accueillant les futurs porteurs de projets…dans un smart quartier les mieux connecté d’Europe.

Dans le cadre de votre projet d'implantation en Provence, vous souhaitez en savoir plus sur l'ensemble des opérations structurantes du territoire :
> Contactez-nous
Silhouette
PROVENCE PROMOTION