Quechen Silicon Chemical révèle les trois sites finalistes pour son implantation en Europe

Actualités
Quechen Silicon Chemical révèle les trois sites finalistes pour son implantation en Europe
27 Octobre 2016 / Implantez vous en provence, Générale, Energies, Eco-Industries
Fos-sur-Mer figure en bonne place

Quechen rend publique ses trois pays favoris pour construire son usine européenne. Sur la vaste carte européenne des sites industriels propices à accueillir cette implantation, Fos-sur-Mer figure en bonne place. Après avoir examiné 28 zones industrielles, de la mer Baltique aux côtes Atlantiques, l’entreprise chinoise Quechen Silicon Chemical a révélé,  le 17 octobre dernier, les trois régions les plus pertinentes pour bâtir sa première unité de fabrication en Europe : Rotterdam, la Ruhr et Fos-sur-Mer.

L’agence économique métropolitaine Provence Promotion s’est vu confier depuis janvier dernier par Quechen, la mission de fédérer avec le Port de Marseille-Fos et l’industriel français Kem One une offre attractive « plug & play » sur la nouvelle plateforme industrielle de Fos-sur-Mer Piicto (*) tout en facilitant les modalités d’installation en France. L’enjeu porte sur un investissement de 200 M€ et sur la création de 150 emplois.

Wuxi, surnommée la petite Shanghaï, avec ses 6 millions d’habitants, est indéniablement l’une des villes les plus riches et dynamiques de Chine. Elle abrite également le berceau du groupe Quechen Silicon Chemical qui, en l’espace de dix ans à peine, s’est hissé au rang de troisième producteur mondial de silice, un composant entrant dans la fabrication des pneus « verts » haut de gamme, qui permettent de réduire la consommation de carburant.

Au terme de onze mois de prospection, Quechen Silicon Chemical, annoncera début novembre la région industrielle sélectionnée pour construire une usine de production de silice, un centre de recherche et la direction des ventes du groupe pour l'Europe.

Krefeld, Fos et Rotterdam dans la short list

Le dernier round de discussions a débuté entre Quechen et les représentants officiels des trois territoires.
C’est dans ce cadre que la Métropole Aix-Marseille Provence a dépêché sur place son Vice-Président aux zones d’activité, Gérard GAZAY, et  son Président du Conseil de territoire Istres-Ouest Provence, François BERNARDINI aux côtés de Provence Promotion, du Port de Marseille-Fos, de Kem One et de Business France.

Les deux élus ont confirmé au Président fondateur de Quechen, Que Weidong l’appui concret de la deuxième métropole française à la réussite de son projet en Europe.
Les études préalables aux futures constructions sur l’ensemble des 12 hectares ont ainsi été anticipées par la métropole et une task force technique a été mise en place par le Préfet.
Cette mobilisation exemplaire s’est étendue au Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui a fait un détour par le siège de Quechen à l’occasion d’une mission de promotion en Chine.

L’offre de Marseille-Fos en pole position

Que Weidong et son état-major ont déclaré disposer désormais d’une vision complète de l’offre de Fos-sur-Mer dont ils ont chargé Provence Promotion d’être l’ensemblier. Le Directeur général de Provence Promotion résume ainsi les forces de cette offre « Fos-sur-Mer propose à Quechen l’offre foncière la plus vaste permettant de bâtir toutes ses futures unités industrielles et logistiques sans contrainte d’espace. Quechen a également la capacité de disposer d’un quai privatif pour ses flux maritimes. La connectivité du Port de Marseille-Fos constitue un atout exceptionnel vers les marchés d’Europe, du Moyen-Orient et du Maghreb. Depuis cinq ans, le statut des ports français a évolué favorisant une meilleure compétitivité et incitant le Port et les industriels présents à lancer la nouvelle plateforme d’économie circulaire Piicto (*). Fos bénéficie également d’une plus grande disponibilité en eaux industrielles grâce au Rhône face aux territoires concurrents. La proximité de l’usine de Kem One favorisera les échanges de vapeur et de produits intermédiaires entrant dans le process de production de la silice ».

Usine opérationnelle début 2020

L’usine européenne de Quechen sera opérationnelle début 2020. Un tel projet nécessitant une année pour conduire les études et un an pour les travaux et l’homologation de l’usine par les fabricants de pneus.

Monsieur Que Weidong, dirigeant de l’ETI familiale, a insisté sur le fait que sa filiale européenne avait vocation à devenir une entreprise du pays d’accueil en faisant appel aux sous-traitants locaux, en recrutant des collaborateurs régionaux et en nouant des partenariats avec le tissu universitaire d’Aix-Marseille pour les travaux de R&D.

Quechen Silicon Chemical compte deux usines en Chine,  à Wuxi et Anhui, et emploie 500 collaborateurs. L’entreprise qui réalise 100M€ de chiffre d’affaires produit annuellement 250 000 tonnes de silice.

(*) Piicto plate-forme industrielle et d’Innovation de Caban Tonkin.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION