Avec Quechen, le plus grand investissement greenfield chinois se prépare en Provence

Actualités
Avec Quechen, le plus grand investissement greenfield chinois se prépare en Provence
Quechen Silicon Chemical signe à Beijing une lettre d’intention pour son projet d’investissement sur le territoire d’Aix-Marseille Provence.
10 Janvier 2018 / Créez votre entreprise , Eco-Industries, Implantez vous en provence, Investir en provence

Le fabricant de « pneus verts » est convaincu par l’attractivité du territoire pour créer sa première unité chimique européenne.

Après de longs mois de négociation, Quechen Silicon Chemical vient d’entrer dans la phase décisive de son implantation en Provence. En signant une lettre d’intention avec le Grand Port Maritime de Marseille-Fos, la société Kem One et Provence Promotion, le n°3 mondial de la silice pour la fabrication de « pneus verts » est convaincu par l’attractivité du territoire pour créer sa première unité chimique européenne. Ses atouts en ressources et en infrastructures comme la forte mobilisation de l’ensemble de ses acteurs industriels et institutionnels ont joué un rôle fondamental. Ainsi, les investisseurs chinois renouvellent leur confiance en ce territoire. Après Weichai Power, Wiko, Petro-China ou encore récemment MIF68, Quechen Silicon Chemical affirme à son tour sa préférence pour la Provence en resserrant son choix uniquement sur le site industrialo-portuaire de PIICTO à Fos-sur-Mer. En prévision, la création de 130 emplois directs et un important potentiel de R&D dans une vision écologique partagée.

C’est à Beijing en Chine ce mardi 9 janvier 2018, qu’un des plus grands industriels chinois vient de signer une lettre d’intention en faveur d’un investissement en France de 105M€ sur le territoire de la métropole d’Aix-Marseille Provence. Quechen Silicon Chemical, qui a étudié pendant presque 2 années plusieurs sites d’implantation en Europe, vient de décider de concentrer toute son attention sur une seule localisation à Fos-sur-Mer dans le sud de la France.

Pour son projet d’usine, dont l’objectif est de produire 90 000 t/an de silice à haute dispersion (HDS) ainsi que les matières premières associées, le Port de Marseille Fos est apparu comme ayant les meilleurs atouts. En tant que 1er port industriel français, toutes les conditions sont réunies pour répondre aux attentes de l’industriel : un complexe logistique complet et performant associé à des installations adaptées à la stratégie de globalisation et d’internationalisation de ce fournisseur mondial.

Cette construction - une des plus grandes usines de production de silice HDS au monde - permettrait de créer sur le territoire 130 emplois directs et de subvenir aux besoins croissants en matériaux des fabricants de « pneus verts » européens.

Quechen Silicon Chemical, le Grand Port Maritime de Marseille et Kem One vont ensemble examiner les derniers détails du projet. Une ultime étape pour remporter définitivement cette implantation.

La silice HDS, une perspective pour le développement durable

Dans les domaines de la chimie et des matériaux avancés, un des enjeux majeurs des industriels est de contribuer à la mise au point de produits de plus en plus respectueux de notre environnement. La silice HDS fait partie de ces matériaux innovants. Il entre notamment dans la composition du caoutchouc pour la fabrication de pneus dits « verts » ayant pour effet de réduire la résistance au roulement et la consommation de carburant tout en améliorant les performances de sécurité du véhicule.

Quechen Silicon Chemical qui s’est hissé en une dizaine d’années sur le podium des premiers fabricants au monde de silice, est bien en passe de devenir un partenaire de choix pour la plateforme PIICTO dont la vocation principale est de favoriser l’économie circulaire sur la zone industrialo-portuaire de Marseille-Fos. La prise en compte de l’environnement dans l’espace portuaire est un atout à part entière pour la définition d’un projet commun.

Ce site, présente en outre des avantages non négligeables en termes de coûts et de collaboration R&D. En se focalisant sur des flux partagés de matières et d’énergie, vision économique et écologique semblent se rapprocher durablement.
 

Photo : De gauche à droite, M. Philippe Stéfanini Directeur général de Provence Promotion, Mme Christine Cabau Woehrel, Présidente du Directoire du Grand Port Maritime de Marseille-Fos et M. Que Weidong, Fondateur et Président Directeur Général de Quechen Silicon Chemical avec son épouse.

Communiqué de presse du 9 janvier 2018
"Marseille-Fos attire la plus grande usine 100 % chinoise en France"

Silhouette
PROVENCE PROMOTION