Quand la métropole AMFT se hisse au rang de capitale de la French Tech

Actualités
Quand la métropole AMFT se hisse au rang de capitale de la French Tech
11 Avril 2019 / Créez votre entreprise , Développez votre entreprise, Investir en provence

Au rang des priorités, hisser Marseille Provence au rang de capitale de la Tech For Good

Le territoire d’Aix-Marseille figure sur les écrans radars de l’économie numérique française. Après une première labellisation métropolitaine en 2014, le territoire provençal a décroché, le 3 avril 2019, aux côtés de 12 autres grandes villes françaises, le nouveau label de « Capitale » décerné par le ministère de l’Économie. Pascal Lorne, président de la nouvelle Capitale French Tech Aix-Marseille Région Sud, entend mettre à profit ce coup de projecteur pour accroître l’attractivité du territoire. Au cœur de la stratégie nationale, la Tech For Good qui met le numérique au service du mieux vivre ensemble. 

Labellisée Capitale French Tech, le 3 avril dernier pour trois ans, la métropole Aix-Marseille-Provence gagne en visibilité, en légitimité et en maturité. Ces dernières années, l’écosystème tech provençal n’a cessé de s’étoffer, il concentre aujourd’hui 800 start-up et s’offre une nouvelle identité, Aix Marseille French Tech Région Sud.

En quatre ans, le nombre de câbles sous-marins de communication, connectant Marseille au reste du monde a doublé, et devrait atteindre 18 câbles en 2019. Autour de ces infrastructures, de nouveaux data centers et l’arrivée de leaders des télécommunications attirant à leur tour grands groupes et start-up.

Les statistiques de Provence Promotion témoignent de cette vitalité. L’agence des investisseurs a examiné en 2018, 68 dossiers de startuppers contre 32 en 2015. Depuis 2015, il s’agit au final d’une centaine d’implantations représentant 1990 emplois, le numérique concentrant aujourd’hui 36% des projets portés par l’agence et 35% des emplois.

Au cœur de cet écosystème, des start-up à forte croissance suscitent l’intérêt des investisseurs parisiens. «Le 14 juin prochain se tiendra une rencontre avec France Invest et France Digitale», annonce Pascal Lorne, président Aix Marseille French Tech Région Sud. Pour le fondateur de GoJob, la feuille de route repose également sur la projection des entreprises à l’international et sur une nouvelle façon d’appréhender les nouvelles technologies.

Tech For Good fin 2019

Au rang de ses priorités, il entend, dans le cadre de la stratégie nationale, hisser Marseille Provence au rang de capitale de la Tech For Good pour favoriser des solutions technologiques justes et inclusives au service de l’intérêt général. « Nous lançons des nouvelles technologies avec l’ambition de vivre dans un monde meilleur. Le soleil confère à la Provence une image touristique. Ce soleil nous donne également de l’énergie pour innover et vivre différemment », souligne Pascal Lorne. Et le président d’Aix Marseille French Tech Région Sud de citer l’exemple la "Plate-forme du numérique" qui s’adresse aux jeunes des quartiers en les formant au codage ou encore d’Emerging Valley visant à faire du territoire le hub de la tech africaine pour répondre aux enjeux de ce continent. L’engouement pour la Tech For Good est tel qu’un sommet se tiendra en fin d’année sur le territoire.

Aix Marseille French Tech Région Sud poursuivra l’internationalisation des start-up notamment grâce à l’organisation de missions collectives à l’étranger (CES de Las Vegas, DLD Innovation Forum à Tel Aviv, Startup Fest de Montréal…). Pascal Lorne souhaite également resserrer le partenariat engagé aux côtés de Provence Promotion et des collectivités pour faire rayonner le territoire. « J’ai réussi à fédérer les incubateurs, les accélérateurs du territoire. La Région Sud va financer ponctuellement des événements à portée internationale », explique Pascal Lorne.

En 2018, 25 start-up locales ont exposé au CES de Las Vegas. Nombre d’entre-elles sont revenues primées comme Beelife qui a décroché le Saint Graal pour sa ruche high tech, le "Best of Innovation Awards". Et si les start-up sont toujours plus nombreuses à s’installer en Provence, c’est également grâce à la multiplication des lieux d’accueil généralistes (accélérateur M, Kedge, P Factory) ou spécialisés (ZeBox, Startup Studio Obratori, Incubateur du Barreau de Marseille, thecamp). Récemment, l'accélérateur WeSprint vient de prendre ses quartiers sur Euroméditerranée au sein de l’espace de coworking Wellio.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION