Provence Promotion active l’accueil d’investisseurs chinois

Actualités
Provence Promotion active l’accueil d’investisseurs chinois
Intervention de Philippe Stéfanini, DG de Provence Promotion, à l'occasion du CIIE et du séminaire Choose France 2019
03 Décembre 2020 / Développez votre entreprise, Eco-Industries, Energies, Investir en provence, Logistique, Média

Un plan d'action adapté avec plusieurs interventions digitales

Malgré la crise sanitaire qui a touché et continue de toucher le monde, le travail de positionnement d’Aix-Marseille Provence se poursuit auprès des décideurs chinois. La Chine sera en 2020 un des rares pays à connaître une croissance économique et des perspectives de développement durables dans les années à venir. Provence Promotion a donc maintenu ses efforts pour accrocher l’attention des industriels chinois sur les opportunités qu’offre le territoire pour adresser depuis la Provence leurs marchés européens. Avec les grands acteurs économiques du territoire, l’agence participe tout au long de l’année à des événements et des conférences pour engager des projets sur les nouvelles routes de la soie (CIIE, ALMAC, Belt & Road Summit, …).

A l’occasion de son introduction à la Bourse de Shanghai le 7 décembre, le groupe Quechen, a souhaité valoriser son usine européenne de silice de pneumatiques verts basée à Fos-sur-Mer. Cette usine qui sera la plus importante jamais construite par un industriel chinois en France pourra inspirer d’autres industriels venus de Chine et plus largement d’autres pays d’Asie.

Grâce à un plan d’actions spécifique en direction des investisseurs chinois, Provence Promotion met tout en œuvre pour booster les coopérations entre la Provence et la Chine.

Le 5 novembre 2020, l’organisation avec Business France d’un séminaire « Choose France » dans le cadre de la 3eme édition du CIIE, la plus grande foire internationale chinoise à Shanghai, a permis à Provence Promotion de rappeler les opportunités d’investissements qu’offre Aix-Marseille et d’inviter deux témoins majeurs à prendre la parole.

Tianjin Tianlong, groupe spécialisé dans l’agro-alimentaire et dans les emballages recyclables et biodégradables qui a récemment choisi d’implanter sa filiale européenne en Pays d’Arles à Tarascon a témoigné des raisons de son investissement : « Nous sommes très heureux de pouvoir développer notre activité dans le sud de la France. Nous partageons des valeurs communes, et une même façon d’appréhender le business et la vie. Notre localisation en Provence va nous permettre de couvrir l’ensemble de l’Europe et de la France » a expliqué Baojun WAN, CEO du groupe chinois. 

La direction générale chinoise de CMA CGM, un des leaders mondiaux du transport maritime et de la logistique, basé à Marseille depuis sa création en 1978 et présent en Chine depuis les années 80, a aussi encouragé les entrepreneurs chinois à bénéficier des avantages qu’offre la Provence pour adresser leurs marchés européens : « CMA CGM est aujourd’hui engagée dans une grande démarche écologique, et les investissements chinois dans des infrastructures d’énergies nouvelles sont les bienvenus en Provence » a déclaré Ludovic Renou, président du groupe en Chine.

Multiplier les prises de parole est fondamentale

Afin d’ancrer la Provence comme région cible dans l’esprit des investisseurs chinois, l’important est de prendre régulièrement la parole lors d’événements qui les rassemblent. Si cette année, ces derniers n’ont pu avoir lieu dans leurs formats habituels, tous se sont tenus en ligne maintenant une haute qualité en termes d’interventions et de thématiques.

Lors de la dernière édition de l’Asian Logistics, Maritime and Aviation Conference (ALMAC), la plus grande conférence de ce type en Asie dédiée à la logistique organisée par le Hong Kong Trade Development Council (HKTDC), plusieurs acteurs économiques du territoire (Port de Marseille-Fos, Aéroport Marseille Provence, GMIF, Via Marseille Fos, l'Union Maritime et Fluviale, PIICTO et Provence Promotion) se sont mobilisés pour démontrer le potentiel de la Provence en matière de décarbonation industriel, d’industrie 4.0 et de logistique durable. Le mix recherché entre accessibilité logistique optimale et plateformes industrielles décarbonées rejoint par exemple l’offre de la plateforme d’économie circulaire PIICTO du port de Marseille appuyé par Via Marseille Fos et le GMIF pour identifier les bons partenaires en matière de transport ou de services industriels.

L’intervention préparée par la « team provençale » avait pour objectif de rapprocher les acteurs de la supply chain du territoire avec leurs homologues de Qingdao, 4e port de Chine et 7e mondial, cette métropole chinoise ayant mobilisé en présentiel au siège de son Bureau of Commerce (BOFCOM) des dirigeants industriels, maritimes et aériens pour un échange spécifique avec Aix-Marseille Provence. Cette table ronde virtuelle faisait suite à la signature d’un accord de collaboration entre le GMIF et le BOFCOM l’an dernier à l’occasion de la CIIE et de la visite du Président Macron à Shanghai.

Très récemment encore (30 novembre – 1er décembre), c’est à l’occasion du Belt & Road Summit que Provence Promotion a poussé l’offre du territoire invitant Oliver Mathiot, Président de thecamp à intervenir lors d’une session de pitch sur l’innovation et de la technologie aux côtés notamment de Sergei Dutov, Directeur du développement commercial et des partenariats industriels du centre d’innovation Skolkovo, le plus grand accélérateur en Russie de start-ups innovantes.

En matière de transition énergique, Stéphane Reiche du Port de Marseille-Fos a présenté les projets du Smartport : l’électrification à quai ainsi que le développement du GNL et d’une filière hydrogène pour la production d’énergie verte et renouvelable lors d’une session thématique sur l’énergie, les ressources naturelles et les services publics.

Identifier des pistes d’investissements croisés

Suite à ces actions, des pistes d’investissements croisés ont déjà été identifiées. Qingdao entreprend la construction d’un nouvel aéroport et recherchera l’ouverture de lignes avec l’Europe aussi bien pour des passagers que du fret. Une opportunité que l’Aéroport Marseille Provence va poursuivre.

Qingdao vient également d’autoriser un investisseur français à aménager un parc d’activité dédié à la fabrication d’équipements pour les énergies nouvelles et renouvelables qui recevra des implantations d’entreprises françaises souhaitant accéder au marché chinois.

Le port de Marseille-Fos, au cœur des axes stratégiques des échanges mondiaux

Si le port de Marseille-Fos est un hub stratégique pour le transport de marchandises, il constitue aussi un emplacement de choix pour l’échange de données. Avec 14 câbles sous-marins numériques, et bientôt le câble chinois PEACE qui permettra de suivre le chemin emprunté par les nouvelles routes de la soie, il représente une véritable porte d’accès numérique entre l’Europe et l’Asie.

Aujourd’hui, Marseille permet d'accéder à 43 pays et à 4,5 milliards d'utilisateurs, et d'ici 2025, la bande passante totale disponible devrait encore quadrupler offrant ainsi les temps de latences les plus faibles entre l'Europe et l'Asie.

Quechen, ambassadeur de la Provence

Première illustration de coopération en cours en matière d’industrie durable et circulaire entre la Chine et la Provence : le projet de l’industriel chinois Quechen qui installera prochainement son activité à Fos-sur-Mer de production de pneus verts.

A l’occasion de son introduction à la Bourse de Shanghai, le groupe a souhaité associer le territoire à cet événement majeur. Un message fort de la part de l’ensemble des partenaires provençaux Région, Métropole, CCIAMP, Port de Marseille-Fos et Provence Promotion sera diffusé le 7 décembre devant une audience d’autorités et d’investisseurs. Une belle opportunité pour faire rayonner le territoire en Chine.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION