Le premier comparateur en ligne de produits financiers pour les entreprises choisit Marseille

success story
Le premier comparateur en ligne de produits financiers pour les entreprises choisit Marseille
16 Février 2017 / Logiciel / Conseil / SSII, Créez votre entreprise , Générale, Microélectronique / IOT, Média
Fin-Track risque fort de bouleverser les codes de la finance

Après les restaurants et les voyages, les produits financiers sont désormais passés au crible et comparés en ligne grâce aux avis des consommateurs. Fin-Track, start-up fondée en septembre 2016, propose aux entreprises de gagner du temps en comparant sur sa plate-forme les financements, changes de devises et l'affacturage. Une manière de s’affranchir de la dépendance à son banquier. Convaincus par les équipes de Provence Promotion du dynamisme du territoire, en particulier dans les nouvelles technologies, ses fondateurs, Romain Amido et Adrien Tichoux, ont choisi d’établir le siège social de Fin-Track à Marseille.
 
Fin-Track risque fort de bouleverser les codes de la finance en France en proposant d’évaluer son banquier sur le net. Installée au Pôle Média de la Belle de Mai et membre d’Aix-Marseille French Tech, le comparateur en ligne Fin-Track se focalise sur trois produits : L’analyse de financements (bancaires et établissements de crowdlending), les changes de devises et l’affacturage. « Notre plate-forme permet d’échanger en toute transparence à la fois sur les produits financiers et sur les bonnes et mauvaises pratiques entre professionnels. Le partage d’expérience n’existe pas en France dans les métiers de la finance. Notre ambition consiste à redonner un capital confiance à un secteur qui a mauvaise presse », détaille Romain Amido, cofondateur de l’entreprise.

Fin-Track entend dépoussiérer le marché français, comparer de plus en plus de produits financiers et à terme se développer sur les marchés étrangers. « Nous voulons devenir l’outil de référence permettant de comparer tous les services sur un support unique », avance le dirigeant, qui souhaite dès cette année recruter vingt personnes. Comme Trip Advisor, le financement de Fin-Track repose sur la commercialisation d’espaces publicitaires.

Attiré par la dynamique du territoire Aix-Marseille Provence dans le digital


Après cinq années passées à La City, ce jeune trentenaire originaire d’Avignon a choisi de revenir dans le sud. « Au début du projet, j’ai rencontré Provence Promotion sur le salon Mobile World Congress de Barcelone. L’agence de développement a mis en avant le dynamisme du territoire, notamment la présence d’un fort écosystème dans le secteur digital », raconte Romain Amido. Fort de son expérience sur le marché des devises, il s’associe alors avec son ami d’enfance Adrien Tichoux.
 
« J’intervenais sur le Forex pour le compte des importateurs et exportateurs français. J’ai découvert les méthodes de travail et le goût du risque des entreprises anglaises. À Londres, je m’occupais des opérations financières de gérants, de directeurs financiers et de comptables. Je me suis aperçu du manque de visibilité des sociétés françaises face à une offre de services financiers en constante évolution », ajoute-t-il.

« Lorsqu’une entreprise éprouve un besoin, son premier réflexe consiste à contacter ses banquiers, sans réellement regarder ce qui est proposé ailleurs. Or, le conseil peut être biaisé par l’intérêt commercial du banquier. Combien d’entreprises sont contraintes de fermer à cause des retards de paiements ? », ajoute le gérant axé sur les besoins du chef d’entreprise.

En s’installant à Marseille, Fin-Track devient membre de la Communauté Invest in Provence. La start-up recevra, à l’occasion du prochain MWC, le label de Provence Promotion décerné aux entreprises qui ont choisi le territoire d’Aix-Marseille Provence pour se développer.

Si les enquêteurs de Tracfin font trembler le monde économique, la start-up Fin-Track a, au contraire, tous les atouts pour le conquérir !

Photo : Romain Amido et Adrien Tichoux fondateurs de Fin-Track. ©DR

Silhouette
PROVENCE PROMOTION