Sur le port de Marseille Fos, Elyse Technology implante un démonstrateur d’économie circulaire

success story
Sur le port de Marseille Fos, Elyse Technology implante un démonstrateur d’économie circulaire
Philippe Dalles, Président d’Elyse Technology, ingénieur chimiste et spécialiste de la pyrogazéification
12 Mars 2020 / Créez votre entreprise , Eco-industries, Energie

Baptisé "Combigreen", un premier test est lancé mi-mars

A compter de la mi-mars, un démonstrateur grandeur nature de pyrogazéification (brevets Européens, CarbolyseTM), va entrer en fonction pour qualifier les performances de la valorisation énergétique de matières premières secondaires industrielles banales. Installé sur la pépinière d’innovation INNOVEX au sein de PIICTO, sur la zone industrialo-portuaire de Fos, le démonstrateur baptisé « Combigreen » développé par la société Elyse Technology, est une première étape avant la construction d'une usine prévue en 2021.

Au cœur de l’économie circulaire, ce projet retenu par l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) Provence Industry’Nov lancé en avril 2018, bénéficie d’un accompagnement des principaux partenaires parmi lesquels Provence Promotion. L’entreprise est épaulée pour tout un ensemble de besoins : foncier, développement de son réseau, identification de clients potentiels et recherche de financements. Son objectif est de lever entre 7 et 9 M€ pour construire une usine en capacité d’injecter sur le réseau électrique 5 MW.

Imaginez une usine de traitement des déchets industriels (pneumatiques, bois, plastiques) dans un format XXS… Une technologie éprouvée de valorisation sous vide repensée pour répondre aux besoin présents et futurs, intégré dans deux conteneurs de 20 pieds seulement, soit une emprise au sol de 500 m2, équipements annexes compris. Imaginez une usine mobile qui permette à un industriel ou à un chantier de construction, de devenir autosuffisant en énergie, en préservant l’environnement.

Dès la mi-mars, ce projet « Combigreen » qui a retenu l’attention du jury de Provence Industry’Nov* deviendra réalité.

"Nous construisons directement la tête de série pour rassurer les investisseurs. Nous allons ainsi démontrer l’efficacité de notre procédé et sa viabilité économique. Le CEA Tech de Grenoble a validé notre dimensionnement et nos systèmes de chauffages (brevetés). La zone de Fos compte de nombreux industriels susceptibles d’être intéressés, et des prospects ont déjà été approchés. Nous sommes à la recherche d’investisseurs pour lancer la construction de la première usine sur le même site, qui produira 5 MW électrique avec 20 000 t/an d’intrants (biomasse). En particulier, nous regardons des acteurs de l’environnement ou connexes (exploitants de chaufferies et/ou d’unités de recyclage par exemple), des industriels producteurs de déchets et consommateurs d’énergies, et des fonds d’investissements. Nous désirons lever 7 à 9 M€ et démarrer la construction dès le 1er semestre 2021", explique Philippe Dalles, Président d’Elyse Technology.


Ingénieur chimiste, ce spécialiste de la pyrogazéification a quitté Engie après avoir créé fin 2016 Elyse Technology aux côtés de Jean-Paul Gourdin, ingénieur des Arts et Métiers, et Michèle Couture, Directrice Générale. Détenteurs de 67 % des actions d’Elyse Technology, ils se sont associés dans l’aventure au Groupe Parlym (26%) et à Novial Developpement (7 %), qui leur ont apporté également, leur savoir-faire d’ingénieristes et des ressources humaines.

« Provence Industry’Nov nous permet de concrétiser notre projet »

En 2018, sur les conseils de Provence Promotion, ils déposent un dossier de candidature dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt Provence Industry’Nov destiné à valoriser 83 hectares de foncier à l’ouest de la Métropole Aix-Marseille-Provence en attirant des activités dédiées à l’écologie industrielle, la transition énergétique, les biocarburants, les bio-industries. "Provence Promotion, nous a ouvert les portes. Cela nous a permis d’être bien reçus par les industriels et reconnus localement. Après avoir rencontré l’association PIICTO et Rising Sud, nous avons été retenus dans l’Opération d’intérêt régional Energies Nouvelles", se réjouit Philippe Dalles. 

Elyse Technology, entre-temps labellisée par le pôle de compétitivité Capenergies, a ainsi bénéficié du soutien de la Région Sud à hauteur de 330 000 € et obtenu une avance remboursable de 250 000 € de Bpifrance.

Contrat de bail signé et premier test

Elyse Technology vient de signer début février son contrat de bail avec le port de Marseille-Fos. "Nous sommes installés sur la plateforme Innovex de PIICTO à côté du démonstrateur Jupiter 1000 avec lequel nous envisageons des synergies notamment sur la valorisation de la biomasse et l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques", annonce Philippe Dalles. 

Prêt à fonctionner et à effectuer son premier test prévu le 17 mars, le démonstrateur est fabriqué localement à 80%. « Notre ambition est de favoriser le développement de l’économie régionale, via nos partenaires implantées dans les communes d’Aubagne, Martigues, Aix et Fos », se réjouit l’ingénieur. Elyse Technology ambitionne de vendre de 3 à 5 unités en France sur les cinq prochaines années, et de 2 à 3 unités à l’export, pour un volume d’affaire global estimé cumulé de 40 millions d’euros.

* Le jury de Provence Industry’Nov est composé de représentants de l’État, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Métropole Aix-Marseille-Provence, le Grand Port Maritime de Marseille, Kem One, Total, LyondellBasell, l’association PIICTO, Novachim, Provence Promotion et la CCI Aix-Marseille-Provence. L’AMI Provence Industry’Nov, piloté par la Métropole Aix-Marseille-Provence, s’étend sur trois sites : 28 hectares sur PIICTO (emprise totale 1200 ha), 5 à La Mède (emprise totale 250 ha) et 50 à Berre (emprise totale 750 ha).

Silhouette
PROVENCE PROMOTION