Piicto imagine un nouveau dessein pour les éco-industries sur la zone de Fos

Actualités
Piicto imagine un nouveau dessein pour les éco-industries sur la zone de Fos
12 Février 2018 / Développez votre entreprise, Eco-Industries, Energies

Les industriels échangent désormais des services et des utilités

Imaginez une zone de 1200 ha, en bord de mer, vouée à l’industrie dont 600 ha où tout reste à construire… Avec la création en 2014 de l’association Piicto pour Plate-forme Industrielle et d’Innovation de Caban Tonkin, les industriels échangent désormais des services et des utilités. Pour le port de Marseille-Fos, propriétaire et aménageur, cette zone est devenue une formidable vitrine pour attirer des nouvelles industries tournées vers l’écologie. Elle constitue également un laboratoire d’idées avec la plate-forme Innovex. Au cours de ses actions de prospection à l’international, Provence Promotion valorise les opportunités offertes par Piicto et par l’ensemble des plateformes industrielles du territoire.

Flowbox, Vasco2, Icare, VALHYDATe, Jupiter 1000… De très nombreux projets pilotes sont en cours, portés par des industriels sur la zone Fos-sur-Mer. Areva SE, Jean Lefebvre Méditerranée, GRT Gaz, Kem One ou encore Engie nourrissent comme ambition de créer de la richesse et des emplois en exploitant de nouvelles sources d’énergies (solaire, gaz, hydrogène, algues) capables de se substituer aux énergies fossiles.

Ce véritable laboratoire à ciel ouvert pousse sur les terres du port de Marseille Fos et sur les 12 ha d’Innovex. Cette plate-forme s’inscrit dans un périmètre plus large, celui de l’association Piicto, créée en 2014. Un terrain de jeu de 1200 ha visant à créer une dynamique, promouvoir dialogue et économie circulaire entre les 17 industriels de la zone (énergéticiens, industries sidérurgique, chimique et  des matériaux).

« Il s’agit d’améliorer les comptes de résultat de nos entreprises en mutualisant des utilités (vapeur, eau…) et des services. Nous avons comme ambition de créer de nouveaux emplois en développant des actions ciblées dans le domaine de la transition énergétique », explique Jean-Philippe Gendarme, directeur d’établissement de Kem One à Fos et Vauvert et président de  Piicto. Par exemple, les boues de purification de Kem One sont étudiées à la loupe par Jean Lefebvre Méditerranée qui envisage une application de sous couche avant de poser l’enrobé.

Piicto, une stratégie de développement économique

Piicto développe l’attractivité du territoire autour d’une logique Plug & Start pour l’implantation d’entreprises nouvelles. L’accompagnement des porteurs de projets s’effectue en partenariat avec les acteurs de l’écosystème économique et industriel.

L’association, qui compte 38 membres dont 14 industriels adhérents, bénéficie depuis l’origine du soutien de Provence Promotion. « Au titre de membre qualifié de Piicto, Provence Promotion contribue à notre rayonnement à l’international et facilite les démarches d’accueil des industriels. Nous sommes devenus très efficaces dans l’accompagnement des porteurs de projets », précise Jean-Philippe Gendarme.

L’agence de développement économique métropolitaine valorise aux côtés du port les 600 ha qui restent à développer. Une réelle opportunité à l’heure où le foncier devient rare et où les industriels tels que Quechen envisagent de nouvelles implantations industrielles en bord à quai.

L’installation de nouvelles usines qui exploiteront les rejets des industries existantes est un modèle pertinent d’économie circulaire qui permettra de diminuer l’impact écologique des activités déjà présentes.

Pour promouvoir Piicto, l’association s’est renforcée en 2016 avec le recrutement de son secrétaire général et vient d’optimiser récemment ses outils de communication. Un nouveau site internet vient d’être lancé ainsi qu’une nouvelle plaquette. Des outils qui s’inscrivent dans une dynamique collective et fédératrice pour la bio-industrie et la transformation du tissu industriel.

Site web Piicto

Silhouette
PROVENCE PROMOTION