OuiKAN, une plate-forme pour en finir avec la corvée des courses

success story
OuiKAN, une plate-forme pour en finir avec la corvée des courses
M. Jean-Yves Maurel, pdg de la start-up OuiKAN, a reçu le label « Invest in Provence » dédiée à la communauté des investisseurs accompagnés par Provence Promotion.
18 Décembre 2017 / Créez votre entreprise , E-commerce / E-tourisme

Demandez à un tiers de faire vos courses à votre place et faites vous livrer à domicile, une solution collaborative qui crée du lien.

Marre de la corvée des courses, pas le temps ou impossible de se déplacer ? OuiKAN, une plate-forme collaborative fondée en février dernier, crée du lien entre deux communautés, les demandeurs et les « shoppeurs » qui font vos courses à votre place. Après un parcours professionnel riche et diversifié, Jean-Yves Maurel a quitté en 2016 le groupe Auchan pour fonder OuiKAN. Basé à Lille, il n’a pas résisté au chant des sirènes provençales. Provence Promotion n’est pas étrangère à son installation dans le sud et a œuvré à sa rencontre avec l’accélérateur de start-ups P. Factory. Interview.

Cadre chez Auchan durant 18 ans, vous dirigez aujourd'hui une start-up. Racontez-nous votre parcours professionnel ?

Mon parcours est pour le moins atypique. Ingénieur des Arts et Métiers à Bordeaux, j’ai ensuite rejoint les Arts Décoratifs à Paris pour suivre une formation de designer. Après mes premières expériences chez Renault, Knoll et Bosch j’ai participé à partir de 1999 à la création de la marque du distributeur Auchan pour les produits non alimentaires. Je gérais une équipe d’une centaine de personnes localisés dans divers pays, puis j’ai créé le département Innovation du groupe.

Lorsque l’idée m’est venue de fonder OuiKAN, j’ai décidé de quitter le groupe car mon projet imposait de collaborer avec plusieurs enseignes de la grande distribution.

Comment vous est venue l’idée de OuiKAN ?

OuiKAN résulte de plusieurs constats. D’un côté, nous avons une population vieillissante, une évolution comportementale avec une désaffection croissante pour les grandes surfaces et de l’autre, une partie de la population aime réellement faire les courses. OuiKAN, à l’image de Blabacar, est une plate-forme collaborative qui vous permet de demander à un tiers de faire vos courses à votre place et d’être livré à domicile.  En contrepartie, vous renoncez à toutes les promotions et avantages indirects (cagnotte, bons de réduction, produits gratuits, …). Les villes de taille moyenne (Amiens, La Rochelle, Nancy, Bourges…) comme les centres communaux d’action sociale se montrent déjà très intéressés par cette plate-forme qui contribue à créer du lien social.

Comment ça marche ?

Il suffit d’aller sur le site, de faire sa liste puis de choisir parmi les shoppeurs qui se proposeront. Lorsqu’elle passe en caisse, la personne qui fait vos courses bénéficie des avantages promotionnels liés à vos achats. La grande distribution se montre très intéressée par ce dispositif plus rentable que le e-commerce ou le drive. Du coup, sur les sites pilotes, les hypermarchés complètent la rétribution des shoppeurs à hauteur de 5% du montant total du ticket de caisse. OuiKAN percevra entre 4 et 5% du montant des courses, sachant que pour le lancement, le tarif est fixé à 1€ quel que soit le montant. Nous avons déjà lancé plusieurs sites pilotes : Carrefour à Aix-en-Provence, Auchan à Valence, bientôt E-Leclerc à Salon de Provence, puis Cora à Strasbourg. Savez-vous que chaque semaine, la grande distribution édite 100 millions de tickets de caisse ? Il suffirait que OuiKAN en traite 0,5 pour 1000 pour générer 1,5 M€ de chiffre d’affaires.

Vous êtes originaire de Toulouse et vous viviez à Lille, pourquoi avoir choisi Aix-Marseille ?

J’hésitais entre Toulouse, Lyon et Marseille, trois villes où il fait bon vivre et surtout très accessibles. Comme j’envisage à moyen terme une expansion à l’international, je recherchais la proximité d’un aéroport. J’ai contacté des chefs d’entreprises reconnus de la métropole Aix-Marseille via Linkedin pour les sonder. Ils m’ont chaudement recommandé le territoire et conseillé de m’adresser à Provence Promotion. Le temps que les autres régions réagissent, nous avions déjà avancé sur les modalités de mon installation et l’agence m’a présenté P. Factory. Ainsi, OuiKAN a rejoint l’accélérateur à Aix-en-Provence. Nous sommes deux personnes actuellement, mais d’ici 18 mois nous devrions être sept pour développer l’entreprise.

www.ouikan.fr

Silhouette
PROVENCE PROMOTION