A Marseille, Mo’Rice lance les brassés à base de riz de Camargue

success story
A Marseille, Mo’Rice lance les brassés à base de riz de Camargue
Jean-Christophe Bernard, fondateur de Mo'Rice
21 Novembre 2017 / Agroalimentaire, Créez votre entreprise

Sur le chemin de l’aventure entrepreneuriale, ils ont croisé Provence Promotion

Des grains de riz, un zeste de folie et d’humour… Mo’Rice, pour Marseille Original Rice, c’est le nom rigolo donné à des desserts vegan et bio fabriqués au nord de la ville. Les trois associés ont démarré, fin octobre 2017, la commercialisation de leurs desserts à base de riz de Camargue tout aussi onctueux qu’un yaourt, les produits laitiers en moins. Sur le chemin de l’aventure entrepreneuriale, ils ont croisé Provence Promotion qui leur a ouvert la voie sur les financements possibles et le choix de l’implantation de leur entreprise. La jeune équipe a pris ses quartiers au Caburateur, le pôle entrepreneurial du nord de la ville inauguré fin 2016.

Qui se cache derrière Mo’Rice, ce nom bien franchouillard ? des desserts à base de riz, tout aussi onctueux qu’un yaourt à la grecque. Mousse au chocolat, brassés citron, framboise, noix de coco, vanille, abricot ou nature… avec Mo’Rice, les végétariens, végétaliens et autres flexitariens ont enfin l’occasion de se régaler.

L’équipe, diplômée de Toulouse et de Rennes, part à la conquête d’un marché de niche à haut potentiel de croissance. D’après leurs analyses, la France —qui compte déjà 5% de végétariens—  devrait voir sa part de consommateurs vegans bondir de 2 à 8%.

« L’offre en desserts vegans sans matière animale est très restreinte. Les desserts à base de soja n’ont pas de grandes qualités gustatives et sont déconseillés aux enfants, sans parler de la forte quantité de sucre et d’additifs en tout genre ! », explique Jean-Christophe Bernard.

Après une expérience de treize ans dans l’industrie agroalimentaire, dont sept ans passés chez Danone, ce trentenaire aspire à cultiver sa fibre entrepreneuriale dans un projet 100% naturel, bio et diététique. Associé avec sa compagne Chloé Ballester, chargée du marketing, il embarque aussi son ami de toujours Damien Merygnac dans l’aventure.

Soutenu dans sa quête du manger sain

Soucieux de manger sain, Jean-Christophe Bernard sillonne la France et approfondit ses recherches. Il fait une rencontre décisive avec Christophe Favrot, qui dans sa Bretagne a inventé un process de fabrication des desserts fermentés à base de riz bio. C’est le déclic. « Mélangés à l’eau, les grains entiers sont broyés, pasteurisés et fermentés. L’interaction des ferments avec l’amidon confère au produit une texture onctueuse », raconte Jean-Christophe Bernard.

Désireux de s’installer à Marseille, il peine à trouver un petit laboratoire agroalimentaire. Sa quête sur internet le conduit à Provence Promotion.  « J’avais à la fois une problématique de financement et de recherche de locaux », explique-t-il. L’agence de développement économique lui suggère de rejoindre le Carburateur, pépinière d’entreprises de la Cabucelle, qui propose à la fois des bureaux aux startuppers et des ateliers de 25 m².

C’est un vrai coup de cœur lors de la visite du bâtiment en mai dernier. « Nous travaillons aux côtés de très nombreux entrepreneurs qui nous font bénéficier de leurs conseils. De plus, les locaux sont flexibles », souligne Jean-Christophe Bernard.

De l’innovation gustative à la fabrication

Le 2 novembre, Mo’Rice a effectué sa première livraison à l’épicerie Ma terre, à Aix-en-Provence. Hasard du calendrier, la date coïncidait avec la visite des résidents du Carburateur par Jean-Luc Chauvin, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Marseille-Provence et président de Provence Promotion.

L’entreprise prévoit d'atteindre la pleine production, soit deux tonnes par mois, dans moins d’un an. La suite de l’aventure se fera hors du Carburateur à travers un contrat de sous-traitance auprès d’un producteur ou en investissant dans la construction d'une usine.

Désormais, les desserts végétaux Mo’Rice sont disponibles dans les bonnes crémeries du département (biocoop Endoume et Castellane, La Vie Claire, Juicery Factory, La Bonne Epicerie à Vauban et Les Pissenlits). L’entreprise nourrit l’ambition d’être repérée par une centrale d’achat et de s’appuyer sur un distributeur national.

Catégories
Silhouette
PROVENCE PROMOTION