Jupiter 1000 de GRTgaz : un projet porteur en Provence pour un monde plus écologique

Actualités
Jupiter 1000 de GRTgaz : un projet porteur en Provence pour un monde plus écologique
22 Janvier 2016 / Générale, Energies

La transition énergétique est une priorité écologique que devra s'imposer le monde dans les années à venir pour préserver la planète. C'est dans cet esprit qu'est né le projet Jupiter 1000 présenté à la COP21 en décembre dernier. Ce démonstrateur imaginé par l'entreprise GRTgaz souhaite développer une filière Power to Gas en France. En transformant les excédents d'électricité en gaz de synthèse donc en énergie durable et renouvelable, l’objectif est de développer une économie circulaire, tout en recyclant le CO2. Un défi pour les sept partenaires français de GRTgaz (Atmostat, le CEA, CNR, Leroux et Lotz Technologies, McPhy Energy, TIGF et le Grand Port Maritime de Marseille) qui par leurs compétences complémentaires espèrent une mise en service du dispositif en 2018 sur la commune de Fos-sur-Mer.

Transformer l'électricité en gaz : GRTgaz relève le défi
 
GRTgaz, leader à l'échelle européenne du transport de gaz avec 32000 km de canalisations à haute pression, 3000 salariés et 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, souhaite étendre son activité.
L'entreprise qui possède déjà deux antennes en Paca, à Aix-en-Provence et à Marseille, a choisi pour installer son projet la plateforme d'innovation Innovex au sein de PIICTO, un site dédié à l'éco-industrie à Fos-sur-Mer. Dirigé par Sylvain Lemelletier, ce démonstrateur, cherche à résoudre la problématique du stockage d'énergie électrique qui aujourd'hui est un frein au déploiement de  la transition énergétique.

La filière Power to Gas qui découle de ce projet peut absorber infiniment en quantité et en durée l'énergie électrique et ainsi permettre de renouveler les excédents de cette dernière sous forme de méthane de synthèse et développer une économie circulaire en recyclant le CO2. Ces techniques innovantes, complémentaires de la méthanisation qui utilise la collecte de déchets verts et l'épuration du biogaz ainsi obtenu,  offriront à l'avenir la possibilité de raccorder le gaz vert sur un vaste territoire, y compris en Europe et d'ouvrir de nouveaux marchés.
 
Ainsi, certains pays très demandeurs de ce type d'énergie comme l'Allemagne travaillent déjà depuis longtemps sur cette économie basée sur la transition énergétique. En revanche, Power to Gas est la première filière semi-industrielle française à voir le jour dans le domaine. Grâce à Power to Gas Strategy Platform, elle participe au co-financement d'études de développement de ces énergies avec d'autres partenaires européens.
 
Une implantation « sur mesure » pour un projet d'aven
ir
 
GRTgaz a fait un « tour de France » pour choisir le territoire le plus propice au développement de Jupiter 1000 et c'est en Provence que l'entreprise a trouvé le site idéal. La rencontre avec les  représentants du Port de Marseille, le bon accueil que lui a réservé l’équipe de PIICTO l'ont convaincue de venir s'implanter à Fos-sur-Mer. Ainsi, GRTgaz est devenue la première entreprise à s'installer sur la future plateforme Innovex.

De plus, être sur un site portuaire est un atout important pour les fabricants de matériel qui travailleront avec Power to Gas et pour le développement de la future filière vouée à s’exporter notamment avec le Maroc pour le continent africain.
Cette implantation devrait permettre de viabiliser et booster la plateforme PIICTO. GRTgaz travaillera en étroite collaboration avec des entreprises régionales et les industries locales, favorisant ainsi la croissance du territoire et le développement de Jupiter 1000, un projet que la Région a accompagné dans sa création.
 
Si le projet dont la construction est prévue en 2017 et sa mise en service en 2018 assurera une petite production, GRTgaz voit loin et envisage la création d'un nouveau marché autour du gaz décarboné et de toutes ses utilisations (mobilité …).

Lors de son passage à la COP21 à Marseille en 2015, le président de la République François Hollande est même venu visiter le stand  et plusieurs industriels locaux se sont montrés intéressés par le démonstrateur et les équipements dont dispose aujourd'hui la plateforme Innovex.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION