Une journée d’immersion en Provence pour treize ambassadeurs français

Actualités
Une journée d’immersion en Provence pour treize ambassadeurs français
11 Septembre 2018 / Développez votre entreprise, Implantez, Investir en provence

Les participants de la Conférence annuelle des ambassadeurs et des ambassadrices 2018 ont clôturé leur voyage dans la région de leur choix.

Temps fort de la diplomatie française, la Conférence annuelle des ambassadeurs et des ambassadrices s’est tenue du 27 au 30 août à Paris. Cette année, 112 ambassadeurs français se sont réunis et ont rencontré plus de 400 entreprises. La clôture de cette Conférence a eu lieu dans les régions françaises le 31 août dernier. Treize ambassadeurs ont choisi de passer leur dernière journée sur le sol provençal pour échanger avec les décideurs politiques, culturels, scientifiques et économiques. Au sein de thecamp, campus nouvelle génération dédié à la ville du futur, start-up et Pme d’origine française et étrangère ont témoigné de leurs parcours en Provence lors d’une table-ronde. Un débat organisé par l’agence de développement économique Provence Promotion.

A l’occasion de la Conférence annuelle des ambassadeurs et des ambassadrices, treize diplomates français ont fait escale en Provence. A la veille de l’ouverture du Festival de l’innovation DLD à Tel Aviv, le choix de Marseille s’imposait pour Hélène Le Gal, ambassadrice de France en Israël : « Provence-Alpes-Côte d’Azur est la région française qui entretient le plus de liens avec Israël. Chaque année, une importante délégation française se rend au DLD avec une forte représentation de la Ville de Marseille ».

Une évidence également pour l’ambassadeur de France en Algérie. « La diplomatie ne se traite pas qu’à Paris. Elle se fait également en région, dans les grandes métropoles », souligne Xavier Driancourt. Réne Troccaz, ambassadeur à Chypre, qui souhaite dupliquer le modèle d’aménagement urbain d’Euroméditerranée sur la ville de Limassol.

Plus étonnante de prime abord, la présence des ambassadeurs d’Uruguay et du Japon. Les deux diplomates ont pourtant révélé des liens étroits unissant des pays si éloignés de la Provence ! « Marseille a une vocation méditerranéenne. Il s'agit également d'une ville portuaire monde. La présence de CMA CGM à Montevideo génère de l’activité économique. La coopération médicale entre l’Uruguay et la France passe par Marseille. L’école d’hématologie et d’oncologie en Uruguay a été fondée par l’Institut Paoli Calmettes », explique Hugues Moret.

Laurent Pic, Ambassadeur de France au Japon est intervenu pour rappeler que l’ambassade, Business France et les conseillers du Commerce extérieur sont au service des entreprises françaises pour se projeter à l’international. A l’inverse, ils sont d’excellents prescripteurs pour le territoire incitant les investisseurs japonais à venir s’installer en Provence.  En 2017, la société japonaise Tajima a choisi la métropole Aix-Marseille-Provence pour se développer en France et au Maghreb.

Une table ronde sur l’attractivité économique

Lors d’une conférence sur l’attractivité qui s’est tenue à thecamp, Provence Promotion a présenté aux ambassadeurs des entreprises issues des pays où ils sont en poste afin de conforter l’importance de leur rôle dans la diplomate économique. Tajima, l’entreprise tunisienne de transport Vectorys, le géant belge de la logistique Katoen Natie et les derniers venus Bovlabs (Etats-Unis) et Mont-Mars (Canada), ont témoigné de leur expérience et de leur développement. « La fondatrice de Mont-Mars, marseillaise installée à Montréal, a choisi de revenir en Provence pour mettre en pratique ce qu’elle a appris au Canada en matière d’industries culturelles et créatives », a indiqué Laurence Haguenauer, consule de France à Québec. Preuve que le territoire est aussi en capacité de faire revenir ses talents.

Une chose est sûre. A l’issue de cette journée, les ambassadeurs sont repartis avec une vision nouvelle et dynamique de la Provence dans leurs valises diplomatiques !

Silhouette
PROVENCE PROMOTION