Jaguar Network investit 100 M€ dans un smart quartier de 30 000 m2 à Marseille

Actualités
Jaguar Network investit 100 M€ dans un smart quartier de 30 000 m2 à Marseille
Theodora City, campus numérique de 30 000 m2, sortira de terre en 2023. Situé à proximité du pôle multimodal de Capitaine Gèze, en bordure du périmètre d’Euroméditerranée phase 2, il devrait employer près de 2500 personnes.
16 Mars 2020 / Créez votre entreprise , Développez votre entreprise

Un projet structurant pour le territoire

Président fondateur de Jaguar Network et directeur de la division BtoB du groupe Iliad (Free) depuis un an, Kevin Polizzi écrit un nouveau chapitre de l’histoire digitale de Marseille. Il porte via la Foncière Jaguar un investissement de 100 M€ relatif à la construction de « Théodora », nom du futur smart quartier qui s’annonce comme un projet structurant de premier plan.

30 000 m2 composé de bâtiments durables truffés d’innovations technologiques accueilleront les entreprises désireuses d’accélérer leur transformation numérique et de se former aux nouveaux métiers du digital. Cet ambitieux programme devrait créer 2 500 emplois à horizon 2023 et démontre une nouvelle fois l’attachement viscéral de Kevin Polizzi pour la ville. Son ambition ? Participer à la transformation du territoire en lien avec le programme de rénovation urbaine Euroméditerranée et le quartier Les Fabriques. Il mise sur le potentiel de croissance d’Aix-Marseille-Provence et sur son rayonnement à l’international.

Jaguar Network connaît une ascension fulgurante au point de susciter en 2019 l’intérêt de Xavier Niel (Free), patron du groupe Iliad devenu actionnaire à 75% de cette pépite marseillaise fondée en 2001 par Kevin Polizzi. Visionnaire, il s’apprête à donner le coup d’envoi de « Théodora City »… Un lieu de vie et d’innovation de 30 000 m2 situé aux Aygalades, dans 15ème arrondissement de Marseille qui ouvrira ses portes en 2023. A la croisée des autoroutes A7 et A55, sa localisation éminemment stratégique sera aisément accessible aux futurs 2500 salariés de « Theodora City ».

Un emplacement ultra-connecté

Le smart quartier sera situé à quelques encablures des 16 câbles sous-marins de communication qui relient Marseille à 4,5 milliards de personnes en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique. Forcément pour l’opérateur Cloud et l’exploitant de data centers souverains, à l’heure où la 5G se prépare à irriguer le marché, la qualité et de débit des communications constituent des éléments clés dans son choix d’implantation.

« Nous sommes sur une des zones les mieux connectées d’Europe. C’est aussi un des meilleurs sites en bordure d’Euromed 2 puisqu’il se trouve face au terminus du métro capitaine Gèze où arrivera le tramway en 2023. Le futur parc des Aygalades avec son ruisseau qui traverse la parcelle sera un atout pour rafraîchir la ville », appuie Kevin Polizzi. Avec sa Foncière Jaguar et le soutien des banques, il investit 100 M€ pour ce projet en synergie avec Euroméditerranée qui débute, dans sa phase 2, la construction de l’Ecoquartier des Fabriques.

Du smart bâtiment au smart quartier

Après avoir inauguré Quanta en 2018, son siège social à énergie positive doté d’un centre de R&D et d’une pépinière On[e]Life en lien avec la filière de la santé, Kevin Polizzi souhaite répliquer ce modèle avec les agences d’architecture Carta Associés et VLEG. « Théodora réunira des hommes et des femmes qui investissent dans la R&D, dans la formation. Le site doit répondre à des vertus environnementales et nous réfléchissons à des solutions pour que ce bâtiment soit durable, puisse embarquer de la technologie et ne coûte pas trop cher » détaille l’architecte Roland Carta.

« Nous avons expérimenté la réunification d’acteurs de l’innovation au sein de Quanta qui héberge une vingtaine d’entreprises consommatrices de données dont une grande partie œuvrant dans les sciences de la vie. Ce que nous avons validé à l’échelle d’un bâtiment, nous allons démontrer qu’il est possible de le dupliquer à l’échelle d’un quartier. En regroupant en un même lieu les entreprises sensibles à la transformation numérique, Théodora sera une boîte à outils ouverte », développe Kevin Polizzi. Un écosystème dont Jaguar Network sera la pierre angulaire avec 3 000 m2 de bureaux essentiellement axés sur les services aux clients.

27 000 m2 de bureaux et une qualité de vie pensée dès l’origine du projet

Soucieux du bien-être des collaborateurs et de leur qualité de vie, Kevin Polizzi travaille d’ores et déjà à une offre de mobilité intelligente avec une flotte de véhicules autonomes et une plateforme de données partagées. « Starfleet sera un maillon de la multimodalité qui complètera l’offre en transports collectifs. Il faut maximiser les temps morts et parvenir à un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle », plaide-t-il aussi en tant que directeur général du cluster d’entreprises Medinsoft.

27 000 m2 de bureaux seront proposés. L’objectif est de créer un lieu qui facilite également la mobilité intellectuelle, la rencontre avec les personnes autour de sujets comme la smartcity, l’industrie 4.0 ou la santé.

Nous parions sur l’IA qui offrira un complément de formation aux salariés. Nous voulons aider les hommes et les entreprises à se transformer tout en apportant de la technologie à la métropole. Nous sommes ouverts aux industries culturelles et créatives, au smart port… », détaille le chef d’entreprise dont la success story vient d’être saluée par le Figaro Magazine dans le cadre du classement Choiseul des chefs d’entreprises, de moins de quarante ans, les plus performants de l’Hexagone.

En savoir plus : https://theodora.city
Silhouette
PROVENCE PROMOTION