Avec le J1, Marseille-Provence jette une "Passerelle" pour conforter son attractivité

Actualités
Avec le J1, Marseille-Provence jette une
17 Janvier 2019 / E-commerce / E-tourisme, Investir en provence, Investissement touristique, Média, Naval

A son ouverture en 2023, le J1 deviendra un haut lieu des loisirs de la cité phocéenne et un espace de travail inedit pour les entreprises.

Au printemps prochain, le port de Marseille-Fos signera avec le lauréat de l’appel à projets « Osez le J1 » la convention qui scellera le destin du hangar pour les 70 prochaines années. Le consortium retenu parmi huit candidatures associe Adim Provence, Vinci Construction, la Caisse des dépôts et Consignations et le cabinet d’architecture parisien Reichen et Robert & Associés.  Ces partenaires vont engager 100 M€ dans la métamorphose du J1 rebaptisé « La Passerelle » sur Euroméditerranée. A son ouverture en 2023, il deviendra le nouveau haut lieu des loisirs de la cité phocéenne. Sur les 27000 m2, près de la moitié sera allouée aux activités tertiaires avec 10000 m2 de bureaux à disposition des entreprises et incubateurs œuvrant dans le secteur maritime. Zoom sur cette future pièce maîtresse de ce nouveau quartier, vitrine du renouveau de Marseille, qui séduit de plus en plus les touristes et les hommes d’affaires.

Une page s’est tournée avec l’annonce en janvier du lauréat de l’appel à projet « Osez le J1 ».  Le J1, symbole du passé maritime phocéen, voyait transiter les marchandises expédiées vers l’Algérie du temps des colonies. Il s’apprête aujourd'hui à subir une transformation profonde, pour changer d’affectation après cinq années transitoires vouées à l’accueil de manifestations culturelles.  Le projet d’architecture, la mixité des fonctions au sein du bâtiment ainsi que la solidité et l‘assise financière des partenaires du groupement, Adim Immobilier Provence, Vinci et la Caisse des Dépôts, ont été déterminants dans le choix de l’équipe.

L’agence d’architecture Reichen et Robert & Associés revisitera les 27 000 m2 de cet espace bord à quai avec un parti pris simple préservant la transparence visuelle sur les espaces maritimes. Une immense coursive ouverte traversera le bâtiment, propice à la flânerie tout comme l’aménagement d’un jardin exotique et d’une ombrière. Avec la création d’espaces de loisirs aquatiques et ludosportifs, le bâtiment s’ouvre aussi largement au public. Un point fort qui a séduit les collectivités locales membres du jury.

Cohabitation entre loisirs et économie

Nouvel élément fort de l’attractivité du territoire, le J1 consacrera aussi une part importante de ses activités au développement économique. Le "Lab du port" abritera 10000 m² des bureaux, un espace de coworking et un site tourné vers la formation aux métiers du shipping. « Les bureaux accueilleront essentiellement des entreprises du monde maritime », précise Jean-Marc Forneri, président du Conseil de surveillance du GPMM. Non loin de là, une « Game Life Agora » deviendra le haut lieu du numérique et de l’accueil de grands événements (spectacles, compétitions…). 

Pour son adresse phocéenne, la chaîne hôtelière internationale Marriott a choisi La Passerelle. La Passerelle sera également une étape de la gastronomie, un restaurant haut de gamme où les déjeuners d’affaires se tiendront avec vue inédite sur le large et le ballet des ferries. Un bar-restaurant séduira les amateurs des soirées after-work. Le yachting aura également toute sa place avec une conciergerie pour les équipages et la possibilité d’accoster au pied du J1.

A l’inauguration du bâtiment en 2023, la skyline marseillaise aura résolument franchi une nouvelle étape contribuant à la mutation du boulevard du Littoral enrichi avec les Terrasses Ports, les Voûtes de la Major, le MuCem et la Villa Méditerranée qui abritera une réplique de la grotte Cosquer.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION