Insuffisance mitrale : les avancées prometteuses de la start-up aixoise Kephalios

success story
Insuffisance mitrale : les avancées prometteuses de la start-up aixoise Kephalios
Daniele Zanotti, CEO de Kephalios a choisi en 2014 de développer ses activités depuis le sud de la France à Aix-en-Provence.
01 Mars 2018 / Développez votre entreprise, Implantez vous en provence, Investir en provence, Technologies Médicales

Son dispositif baptisé Kalios vient d’être implanté sur un premier patient.

Kephalios, start-up medtech accompagnée par Provence Promotion en 2014 lors de son implantation à Aix-en-Provence, amorce une nouvelle étape décisive pour le développement de son anneau mitral innovant. Baptisé Kalios, ce dispositif vient d’être implanté sur un premier patient et sera évalué pendant plusieurs mois avant de livrer ses premiers résultats. Retour sur le parcours de ce dispositif médical audacieux qui pourrait bien révolutionner la vie de près de 4 millions de malades touchés au travers le monde par cette pathologie cardiaque.

Le 18 janvier 2018, Kephalios a annoncé avoir implanté son anneau mitral Kalios sur un premier patient humain. Cette opération qui s’est déroulée à l’hôpital général et universitaire de Vienne en Autriche, a mis en œuvre avec succès une technique d’implantation inspirée de la méthode Carpentier à l’aide d’un cathéter à ballonnets. Quatre autres patients seront prochainement implantés et participeront à l’étude clinique « Optimise » dont les premiers résultats sont attendus au 2ème trimestre 2018.

La caractéristique inédite de Kalios est d’être réglable à plusieurs reprises après l’opération, de manière progressive et sur plusieurs mois, pour atteindre une précision d’ajustement jusqu’ici inégalée grâce à des interventions mini-invasives. Une réduction des risques opératoires pour des résultats qui pourraient s’avérer précieux aussi bien dans le cadre d’une insuffisance fonctionnelle de la valve mitrale qu’une fuite résiduelle post-opératoire.

Daniele Zanotti, CEO de Kephalios, qui a choisi en 2014 de développer ses activités depuis le sud de la France à Aix-en-Provence, collabore avec des experts, internationaux spécialistes des biotechnologies et des maladies cardiaques. Cofondée en 2011 par le fonds d’investissements Truffle Capital et par les inventeurs Piergiorgio Tozzi et Daniel Hayoz, la start-up emploie aujourd’hui 6 personnes aux profils complémentaires et envisage l’embauche de trois personnes prochainement.

Kephalios nourrit des ambitions pour l’avenir

Après deux années, consacrées à la réalisation de tests in-vivo sur des animaux, l’équipe ambitionne en 2018 de prouver la faisabilité et la sécurité du dispositif Kalios sur l’homme. Les tests qui débutent sont de nature décisive et tous les efforts se porteront sur les analyses des résultats médicaux.

Si l’objectif est d’obtenir à terme les autorisations nécessaires à la mise sur le marché de Kalios, Kephalios s’implique aussi fortement au sein de la filière cardio-vasculaire française.  La start-up, chef de file du consortium MIVANA soutenu par des fonds privés et BPI France, nourrit une dynamique collaborative porteuse d’ambitions pour l’avenir avec le projet PSPC.

En s’appuyant sur les innovations d’Epygon, sur les avancées scientifiques de MDB Texinov, spécialiste du textile technique, et sur l’expertise en nouveaux matériaux de l'Institut Français du Textile et de l'Habillement (IFTH), l’objectif de ce partenariat sur 5 ans est d’accélérer la recherche et l’industrialisation de ces nouveaux dispositifs médicaux à un coût compétitif et dans des niveaux de qualité encore jamais atteints à ce jour. Le consortium MIVANA a prévu d'investir près de 30 millions d'euros dont 8,6 millions d'euros financés dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir (PIA).

En savoir plus : www.kephalios.eu

Silhouette
PROVENCE PROMOTION