GCA Logistics inaugure un entrepôt Seveso sur le port de Marseille-Fos

Actualités
GCA Logistics inaugure un entrepôt Seveso sur le port de Marseille-Fos
11 Avril 2017 / Implantez vous en provence, Générale, Logistique
Delphine André, Pdg de GCA a reçu le label "Invest in Provence"

Bonne nouvelle pour les industriels de la cosmétique, de la chimie, de la parfumerie ! Ils bénéficient, depuis janvier 2017, d’une solution de stockage à Fos pour les produits les plus dangereux. Le Groupe Charles André (GCA) a inauguré le 31 mars 2017 sur Distriport, à moins d’un kilomètre des terminaux maritimes, une plate-forme de stockage de 34 000 m², seul site entre Marseille et Lyon capable d’entreposer les substances de classe Seveso 3. La construction de ce nouvel outil au service des chargeurs français et internationaux a nécessité 20 M€ d’investissements. Provence Promotion a salué la confiance de GCA dans la croissance des trafics portuaires et la fiabilité des opérations en remettant le label « Invest in Provence » à Delphine André, Pdg du Groupe.

Il ne s'agit pas d'un entrepôt comme les autres… Le bâtiment de 34 000 m² construit en 2016 sur la zone logistique de Distriport bénéficie de 6 000 m² dédiés au stockage des marchandises les plus dangereuses. Aucun bâtiment dans la région ne dispose de telles infrastructures classées Seveso 3, permettant d’entreposer des aérosols, des essences naturelles, des huiles essentielles, des carburants ou encore des produits chlorés.
Inauguré le 31 mars 2017 par la présidente du Groupe Charles André, le site représente un investissement de 20 M€.

« Nous avions la conviction, lors de l’achat du terrain en 2011, que le port de Marseille-Fos allait s’affirmer comme un maillon essentiel dans la chaîne logistique. Nous possédons tous les atouts pour réussir à développer une activité logistique », souligne Delphine André, Pdg de GCA devenue vice-présidente du conseil de surveillance du Grand port maritime de Marseille. Au total, l’entreprise possède 400 000 m² d’entrepôts dans les principales places portuaires européennes du Nord et du Sud.
Delphine André a reçu des mains de Philippe Stéfanini, directeur général de l’agence de développement économique d’Aix-Marseille Provence, le label « Invest in Provence » remis aux entrepreneurs qui font le pari d’investir sur le territoire.

L’atout du bord à quai

Actuellement, une quarantaine d’employés assurent les opérations de dépotage, de stockage (en vrac ou sur racks), la préparation de commandes et l’empotage des conteneurs. Opérationnel depuis janvier, l’entrepôt est déjà rempli à 70%. 50 personnes y travailleront à terme. « La proximité des terminaux portuaires constitue un atout pour nos clients. Cela permet de diminuer la durée de stationnement sur les quais et de réduire les coûts de brouettage. Nous sommes les seuls entre Marseille et Lyon à disposer d’une capacité de stockage des produits inflammables et toxiques », détaille Ewan Le Roux, directeur des activités logistiques de GCA.

TEA, Novatrans et Greenmodal


Le Groupe de Montélimar a largement investi ces dernières années sur Aix-Marseille Provence. Sur le terminal Gloria, à quelques centaines de mètres du nouvel entrepôt, la filiale TEA —qui assure le déchargement et le transport routier de 70 000 véhicules automobiles importés par an— s’apprête à métamorphoser un ancien bâtiment du port en poste d’inspection des véhicules (PDI).
À Miramas, GCA exploite par le biais de sa filiale Novatrans le terminal de transport combiné de Clésud avec une extension en projet. L’entreprise finalise également l’acquisition auprès de CMA CGM les activités transport ferroviaire et fluvial opérées par la filiale Greenmodal.
GCA réalise un milliard d’euros de chiffre d’affaires et emploie 7 000 salariés dont 500 dans les Bouches-du-Rhône.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION