Entretien avec Bernard Deflesselles, président de Provence Promotion

Actualités
Entretien avec Bernard Deflesselles, président de Provence Promotion
Bernard Deflesselles, Député et Président de Provence Promotion
14 Janvier 2021 / Créez votre entreprise , Développez votre entreprise, Investir en provence, Reprenez une entreprise, Vous revenez en france

"En période de crise, nous devons travailler en task force !"

Député des Bouches-du-Rhône, conseiller municipal de La Ciotat et conseiller métropolitain depuis 2020, Bernard Deflesselles a également effectué une carrière dans l’industrie comme ingénieur chez IBM. Il vient tout juste de prendre la présidence de Provence Promotion, l’agence de développement économique d’Aix-Marseille-Provence. Entretien.

Vous venez de succéder à Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Aix-Marseille-Provence pour un mandat de trois ans. Quelle est votre feuille de route ?

Je tiens d’abord à saluer le travail accompli ces trois dernières années par mon prédécesseur avec lequel je collabore aujourd’hui en binôme, Jean-Luc Chauvin occupant la vice-présidence de l’agence dans le cadre d’une alternance entre les deux principaux bailleurs : la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille-Provence et la Métropole Aix-Marseille-Provence. Présidée par Martine Vassal, celle-ci m’a permis de devenir président de cette agence dédiée à la promotion et à l’attractivité de notre territoire.

En période de crise, nous devons travailler en task force avec nos partenaires privés et institutionnels, renforcer nos six filières d’excellence (Économie numérique, Environnement/Éco-industrie, Art de vivre, Santé/Bien-être, Maritime/Logistique, Mécanique/Aéronautique/Naval) et poursuivre notre rayonnement à l’international. La construction du réacteur expérimental de fusion Iter sur notre territoire constitue par exemple un formidable outil d’attractivité auprès des entreprises étrangères. Avec l’agence de la région RisingSUD, nous allons engager une prospection pour favoriser l’implantation des sociétés internationales. Notre action dépasse le cadre de la Métropole. Depuis 3 mois, je suis allé à la rencontre de tous nos partenaires et tout récemment des communes et intercommunalités d’Arles, Terre de Provence Agglomération et Vallée des Baux-Alpilles qui ont rejoint Provence Promotion.  

La pandémie a mis un coup d’arrêt aux voyages internationaux. Par quels moyens prospectez-vous désormais ?

L’agence se doit d’être agile et réactive. Pour assurer l’attractivité de notre territoire et implanter de nouvelles entreprises, il nous faut continuer à prospecter. Pour l’instant, compte-tenu de l’impossibilité de voyager, nos actions de prospection se sont encore davantage digitalisées. Notre stratégie repose sur l’activation de nos réseaux à l’étranger et le recours à des référents junior et senior sur place. Nous possédons une représentation sur la Côte Ouest des États-Unis que nous allons faire grandir pour une meilleure couverture de l’Amérique grâce à un partenariat avec l’Université de l’Utah.

Les poches de croissance de demain se situent en Europe, au Japon, en Corée et en Chine. Nous allons resserrer nos liens avec le port de Marseille-Fos pour installer une représentation commune en Chine. Notre programme d’influence associant les grandes entreprises du territoire nous offre des relais dans leurs filiales à l’étranger.

Les confinements successifs de 2020 ont incité les salariés de la capitale à déménager vers des villes françaises moyennes. Cela peut-il constituer une opportunité pour Provence Promotion ?

De très nombreux salariés ont franchi le pas en quittant Paris pour les régions françaises. En quête d’une meilleure qualité de vie, notre territoire à une carte à jouer dans le cadre de ces délocalisations. Nous avons pris toute la mesure de ce mouvement de fond, en septembre dernier, lors d’un séminaire que nous avons organisé à « thecamp ». Nous avons invité les directeurs immobiliers des grands groupes français à imaginer le futur des lieux de travail et présenté les atouts de la Provence. Nous disposons d’importantes capacités pour proposer des produits immobiliers nouveaux et une hyper connectivité aux réseaux de télécommunications. En partenariat avec l’Association des Directeurs Immobiliers et Euroméditerranée, nous allons publier un ouvrage au premier trimestre 2021, fruit d’une vision commune des entreprises et des territoires.

Quelles opportunités voyez-vous pour le territoire avec France Relance et le plan européen de relance économique ?

Nous allons bénéficier d’investissements massifs dans les infrastructures dans le cadre du plan d’avenir État-Région, d'un montant de 5,1 mds €. Sur les programmes européens, dont les régions sont les chefs de file pour la gestion des fonds, je bénéficie d’un réseau de contacts important à Bruxelles. En ma qualité de député, à la Commission des affaires étrangères, et comme vice-président de la commission des Affaires européennes de l’Assemblée Nationale, je m’attache à diffuser un message global d’attractivité mettant en valeur tous nos atouts et notre capacité d’adaptation. Une clé certaine pour faire face à la crise et s’engager durablement dans un rebond salutaire.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION