Une entreprise américaine Abreos Biosciences crée sa filiale R&D à Marseille

success story
Une entreprise américaine Abreos Biosciences crée sa filiale R&D à Marseille
02 Novembre 2016 / Implantez, Générale, Technologies Médicales, Biotechnologie
Une collaboration franco-américaine pour une nouvelle approche thérapeutique

Abreos Biosciences a conçu un dispositif médical permettant d’ajuster au mieux les dosages de médicaments biologiques administrés aux patients atteints de cancer. Au mois de septembre 2016, Bradley Messmer, fondateur de la biotech californienne, signe un partenariat avec l’Institut Paoli Calmettes (IPC) à Marseille et dans son prolongement créée sa filiale France à Marseille. Cette nouvelle implantation, soutenue sur le territoire par les acteurs du développement économique dont Provence Promotion, va permettre aux patients de tester cette nouvelle approche thérapeutique.

Bradley Messmer, biologiste à l’université de San Diego en Californie, a développé un prototype permettant de mesurer avec précision le dosage des biomédicaments dans le sang du patient à partir d'un dispositif aussi simple d’utilisation qu’un test de grossesse. Un appareil miniature, basé sur sa technologie Veritope, prélève une simple goutte de sang sur le doigt. Sa découverte est le fruit d’un heureux hasard. « À l'origine, je travaillais sur la conception d’un dispositif destiné à déceler rapidement les médicaments de contrefaçon », explique Bradley Messmer qui fonde en 2013 Abreos Biosciences.

Persuadé que son dispositif peut trouver en Europe des opportunités de développement, il s’intéresse de près aux échanges noués entre le cluster californien Biocom et le cluster du sud de la France Eurobiomed. Il participe également aux missions de prospection organisées par Provence Promotion et les partenaires de la South Bio Alliance*.

Union entre cliniciens et scientifiques


Sa rencontre en 2015 avec le Docteur Jean-Frédéric Saunière à l’Institut Paoli Calmettes à Marseille a été déterminante et a ouvert la voie à une collaboration franco-américaine pour une nouvelle approche thérapeutique. « Jean-Frédéric Saunière nous a proposé de collaborer avec son groupe de scientifiques, de cliniciens et de médecins pour accélérer le développement de nos tests destinés à personnaliser le traitement du cancer. Notre dispositif marche. Mais à présent, nous avons besoin de recueillir des données. Les tests seront effectués pendant une année sur 700 patients volontaires qui prennent des médicaments contre le cancer tels que Herceptin ou Avastin. Ils se dérouleront en deux phases. La première portera sur la mesure des taux de médicaments des malades. Dans une seconde phase, nous adapterons les dosages et la fréquence d’administration », explique Bradley Messmer.

« Nous voulons également dupliquer ce dispositif auprès de patients atteints de maladies auto immunes », précise Bradley Messmer. Pour mener à bien ces tests, Abreos Biosciences a recruté un scientifique de l’IPC et vient de créer une filiale française, Abreos France.

Médecine personnalisée


Les facilités de démarches pour l’obtention du marquage CE, attestant de la conformité du produit à la législation européenne, l’ont incité à prospecter outre-Atlantique. « Grâce à Provence Promotion, nous sommes également informés des dispositifs d’aides fiscales au niveau local, national et européen avec le programme Horizon 2020 », souligne Bradley Messmer. Abreos Biosciences a levé 2,5 M€ auprès du gouvernement fédéral américain et d’investisseurs privés. 

La France, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne étant les premiers consommateurs de médicaments coûteux, Abreos Biosciences estime que ces pays pourront à terme réaliser des économies et améliorer la qualité des soins en proposant un traitement spécifiquement adapté à chaque patient.
« Chaque dose coûte plusieurs milliers d’euros. À l'année, le traitement atteint environ 100 000 € sans qu’il soit réellement adapté aux patients. Cela représente beaucoup d’argent gaspillé. En effet, aujourd’hui chaque malade reçoit un dose standard et peut être sous ou sur dosé. Notre dispositif contribue à fournir au patient une thérapie personnalisée », précise Bradley Messmer.  Interrogé sur l’environnement marseillais, le scientifique s’enthousiasme. « Cette ville a tous les atouts de San Diego : un centre de lutte contre le cancer, une université renommée et de nombreux laboratoires. Quant au climat méditerranéen, il n’a rien à envier à celui de la Californie », conclut le chef d’entreprise. 

* Agence Régionale pour l'Innovation et l'Internationalisation des entreprises PACA, les pôles Eurobiomed  et Mer Méditerranée, les agences de développement économiques Provence Promotion, Team Côte d’Azur et la CCI Var Agence de Développement Economique, CCI PACA International et la SATT Sud Est  

Photo : Bradley Messmer, Pdg d’Abreos Biosciences.

 

A lire aussi > http://bit.ly/2cq9ULH

Silhouette
PROVENCE PROMOTION