L’écosystème de la santé et des dispositifs médicaux, cœur de cible de Kephalios

success story
 L’écosystème de la santé et des dispositifs médicaux, cœur de cible de Kephalios
16 Juin 2016 / Biotechnologie, Générale, Technologies Médicales

Relocalisation de son siège opérationnel de Paris sur Aix-en-Provence

Kephalios, spécialiste du  traitement des problèmes cardiaques liés au dysfonctionnement de la valve mitrale, a relocalisé en janvier 2016 son siège opérationnel de Paris en Provence. Les collaborations avec les centres de recherche d’Aix-Marseille Université, la présence du cluster Eurobiomed et de professionnels reconnus dans le domaine de la santé, constituent un écosystème idéal pour cette jeune start-up qui développe un dispositif médical innovant prometteur d’avancées chirurgicales significatives pour le patient.

Kephalios développe depuis 2011 une technologie de rupture pour le traitement de l’insuffisance mitrale qui est la maladie valvulaire cardiaque la plus courante. Une innovation d’avenir pouvant considérablement améliorer la qualité de vie du patient et réduire le coût des soins. La valve ajustable, grâce à une intervention transcatheter lui épargne une deuxième intervention chirurgicale à cœur ouvert avec les risques qu’une telle opération implique.  Soutenue financièrement par le fonds d’investissement Truffle Capital, la start up a quitté, au printemps dernier, Paris pour Aix-en-Provence après avoir considéré aussi Besançon et Grenoble. Un transfert motivé non pas par la beauté des paysages et la qualité de vie mais par la présence d’un écosystème propice à faire fructifier les travaux de cette équipe de médecins et scientifiques. Lors d’un événement organisé par le pôle de compétitivité de la santé du sud de la France Eurobiomed, Kephalios a pris contact avec Provence Promotion. « Ils nous ont donné un vrai coup de pouce à l’implantation en nous aidant à identifier des bureaux. Eurobiomed a joué un rôle déterminant dans l’obtention de financements publics », explique Daniele Zanotti, directeur du développement des dispositifs médicaux de Kephalios.

Soutien de Bpi France à la création d’une filière cardiaque

Chef de file du consortium MIVANA, Kephalios fédère deux entreprises, Epygon, MDB Texinov, et le centre de recherche IFTH (*) afin de développer une filière cardiovasculaire en France. MINAVA bénéficie de 20 M€ d’apports privés et d’un financement de BPI France pour un montant total de 8,6 M€.  « Cette région offre des ressources de qualité, des talents avec Aix-Marseille Université. Pour valider notre technologie, nous nous appuyons sur les laboratoires de recherche, notamment celui du professeur Rieu à Luminy », souligne Daniele Zanotti. Ainsi, deux stagiaires de son équipe ont rejoint les quatre salariés de Kephalios à Aix-en-Provence. A quelques encablures de la gare TGV et non loin de l’aéroport international Marseille Provence, la zone de la Duranne est particulièrement bien desservie. Un atout de taille pour une entreprise qui enrichit en parallèle son réseau de compétences médicales dans le monde entier.

Prévisions de tests sur l’homme fin 2016

Kephalios consolide la conception de son premier prototype de valve mitrale réglable, par la réalisation d’essais in-vivo sur des animaux depuis 2015. Une nouvelle série de tests devrait débuter sur dix brebis à compter de juillet 2016 jusqu’à la fin de l’année.  Kephalios envisage ses premiers tests cliniques sur l’homme fin 2016. « Nous projetons de proposer un protocole à l’Ansm (**) et de choisir des patients pouvant bénéficier de notre technologie », annonce Daniele Zanotti. Kephalios espère réaliser son tout premier chiffre d’affaires en 2018.

(*) IFTH, Institut Français du Textile et de l’Habillement.
(**) ANSM, Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

Catégories
Silhouette
PROVENCE PROMOTION