e-scopics dématérialise l’échographie pour la rendre plus accessible

success story
e-scopics dématérialise l’échographie pour la rendre plus accessible
21 Février 2019 / Créez votre entreprise , Technologies Médicales

La start-up imagine une nouvelle génération d’échographes mobiles

En 2005, Claude Cohen-Bacrie quitte New York pour Aix-en-Provence. Avec son associé Jacques Souquet, ils sont les pionniers du programme "Home Sweet Home" de Provence Promotion, et fondent SuperSonic Imagine qui va révolutionner le marché de l’échographie pour la radiologie. Treize ans plus tard, Claude Cohen-Bacrie réécrit l’histoire. Il imagine au sein de la start-up e-scopics une nouvelle génération d’échographes à l’ère de la dématérialisation et du cloud. Dès 2021, l’échographie «as a service» pourrait sortir des cabinets de radiologie pour s’inviter chez les cliniciens. Une nouvelle aventure entrepreneuriale prometteuse où les enjeux attirent de nouveaux talents. 

e-scopics s’apprête à révolutionner l’échographie traditionnelle en commercialisant une simple sonde digitale et un abonnement à un logiciel spécifique à télécharger sur son portable en fonction de la pathologie à détecter. Grâce au numérique, l’échographie, tout comme la musique avec l’avènement de Spotify ou Deezer, s’apprête à passer de l’investissement lourd en matériel à un business de services adossés à une unique sonde échographique.

Cette méthode d’imagerie en temps réel et non invasive ne se cantonne plus à l’univers de la radiologie, aux cardiologues et obstétriciens. Elle devient mobile et accessible à tous les professionnels de santé permettant de passer d’une problématique de diagnostic à celle plus amont du dépistage, ou en aval, à la thérapie et son suivi. «Le marché de l’échographie s’étend désormais à l’univers des cliniciens et des spécialités médicales. Désormais, le digital permet de transformer un échographe en un logiciel, une APP, et le smartphone, par exemple, devient son accessoire de calcul et de visualisation», explique Claude Cohen-Bacrie, Pdg d’e-scopics.

La Provence, terreau fertile à la création d’entreprises

Il entend déployer son innovation au service des endocrinologues et diabétologues pour détecter la Stéato-Hépatite Non Alcoolique (NASH). Cette maladie, connue sous le nom de maladie du foie gras, touche un quart de la population mondiale et se développe surtout chez les personnes obèses. «15% de la population atteinte de la maladie du foie gras développe la NASH. C’est un vrai problème de santé publique», observe Claude Cohen-Bacrie.

Fondée en août 2018 à Saint-Cannat, près d’Aix-en-Provence, la start-up actuellement en phase de R&D fait appel au "Design thinking" pour concevoir une sonde technique à la fois petite et flexible afin d’être aisément adoptée par les professionnels de santé. 

e-scopics compte déjà huit salariés, des expatriés pour la plupart, qui, dans le cadre de leur mobilité professionnelle, font appel à Provence Promotion. «L’agence conseille les familles, les guide dans le choix des établissements scolaires et dans les modalités d’obtention de la prime d’impatriation», précise le fondateur. e-scopics souhaite porter ses effectifs à une douzaine de personnes d’ici la fin 2019.

En quelques mois seulement, la start-up est parvenue à lever 300 000 € d’aides publiques. Tout comme SuperSonic Imagine, e-scopics bénéficie de l’accompagnement de l’incubateur Impulse. Lauréate du concours iLab du CNRS en 2018 et du concours InnovIn Med, elle a obtenu un prêt d’honneur de Pays d’Aix Développement et une bourse de French Tech Emergence, le dispositif d’amorçage de Bpifrance. «Je connais bien les acteurs de l’écosystème régional et national et je les remercie de me faire confiance. De mieux en mieux organisés, ils constituent selon moi un terreau fertile à la création d’entreprise», complète Claude Cohen-Bacrie devenu lui-même coach auprès d’autres start-up Medtech françaises.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION