Coopération inédite entre les Arts et Métiers d’Aix-en-Provence et l’université texane TESS

Actualités
Coopération inédite entre les Arts et Métiers d’Aix-en-Provence et l’université texane TESS
Signature du protocole d’accord par Katherine Banks, vice-présidente de l’université Texas A&M Engineering Experiment Station (TEES) et Laurent Champaney, directeur général de l'école des Arts et Métiers
07 Décembre 2017 / Générale

Cette fertilisation croisée servira non seulement les étudiants mais également les industriels implantés de part et d’autre de l’Atlantique.

La première université du Texas, 10ème PIB des USA, vient de nouer un protocole d’accord avec l’Ecole des Arts et Métiers d’Aix-en-Provence sous l’égide du Conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur. Les deux écoles s’engagent à s’adresser mutuellement des étudiants en mécanique des matériaux. La vice-présidente de Texas A&M Engineering Experiment Station (TEES), s’est rendue à Marseille le 30 novembre dernier pour signer cette coopération universitaire franco-américaine. Provence Promotion a épaulé la candidature du campus des Arts et Métiers pour l’emporter face à quatre autres candidatures pressenties en œuvrant depuis un an au rapprochement des deux universités.

A compter de juillet 2018, une vingtaine d’étudiants en mécanique des matériaux de l’université Texas A&M Engineering Experiment Station (TEES) séjourneront cinq semaines à Aix-en-Provence pour effectuer un stage à l’école des Arts et Métiers dans le domaine de la mécanique des matériaux.

L’arrivée de ces premiers Bachelors marquera la concrétisation de plusieurs mois de collaboration entre Business France, le Consulat général de France à Houston, Provence Promotion et la Région Provence Alpes Côte d’Azur pour orienter le choix de Texas A&M Engineering Experiment Station (TEES) vers l’Hexagone.

En effet, l’université américaine nourrissait l’ambition d’accroître son influence par delà les frontières américaines et recherchait un campus européen pour bâtir un cluster autour de la mécanique des matériaux et des énergies. « Je suis très enthousiaste de signer cet accord de coopération avec l’Ecole des Arts et Métiers autour de l’innovation et de la recherche. Cela permettra de construire un outil pour servir les industriels de l’énergie, de l’environnement, de l’aéronautique. Nous devons accompagner les entreprises et répondre à leurs besoins. Notre faculté compte 19 000 étudiants dont 6 800 au département ingénierie. Nous avons accès à 900 MUSD de fonds pour financer les travaux de recherche et nous aurons des opportunités pour bâtir des partenariats avec les industriels français. Nous faisons partie des dix premières écoles d’ingénieurs américaines et les entreprises cherchent à recruter nos jeunes diplômés. Nous voulons créer des innovations à l’échelle internationale», a souligné Katherine Banks, vice-présidente de l’université Texas A&M Engineering Experiment Station (TEES) le 30 novembre dernier lors de sa venue à Marseille pour la signature du protocole d’accord.

Provence Promotion jette une passerelle pour les start-ups

Cet accord resserre les liens unissant les deux universités depuis 25 ans dans la science de la matière et contribue à servir les ambitions d’expansion à l’international de l’Ecole des Arts et Métiers. « En France, le stage est obligatoire ce qui n’est pas le cas aux Etats-Unis », explique Laurent Champaney, directeur général d’Arts et Métiers.

« Les étudiants auront l’opportunité de découvrir la culture latine », précise Philippe Collot, directeur d’Arts et Métiers Aix-en-Provence.

Cette fertilisation croisée servira non seulement les étudiants mais également les industriels implantés de part et d’autre de l’Atlantique (Airbus Helicopters, EDF, Vinci, CEA, STMicroelectronics) et servira les grands projets du territoire à l’image d’Iter dans l’énergie et de Team Henri-Fabre qui dispose d’une plate-forme dédiée à l’innovation et à la mutualisation (Inovsys).

Provence Promotion mise sur cette collaboration pour jeter de nouvelles passerelles cette fois dans le monde économique afin de faciliter l’implantation de start-up américaines en Provence à moindre coût (soft landing) et inversement. L’agence de développement économique métropolitaine assurera le suivi à Marseille et au Texas.

Silhouette
PROVENCE PROMOTION